Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum connait une baisse d'activité suite au vacances.
Soyez indulgent.
Sinon TFO vous souhaite bonne vacance à tous!

Partagez | 
 

 Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro   Ven 12 Mai - 12:58



featuring Clio Diatíri & Alessandro Krasi
« Souris et reste habille, s'il te plait ! »


Il n'y avait rien de plaisant à la situation : Le quartier de Maroussi était un quartier chic, fréquenté et surtout médiatisé. Les Muses n'avaient pas besoin qu'un journaliste local publie un article qui afficherait Clio, l'une des reines de la fête, à la police.
Ca c'est le premier point. Deuxièmement, elle aurait préféré éviter la case police. Même si elle allait s'assurer qu'ils s'en sortent sans amende ni rien, elle ne voulait pas s'afficher près des forces de l'ordre quand on savait ce qu'elle avait dans les sous-sols secrets de sa maison.

Elle lançait un regard noir à Alessandro, même si au fond, elle n'arrivait pas à être vraiment en colère contre lui. Et à en juger par son sourire, il avait l'air de le savoir.

« Par les dieux » commença-t-elle, même s'il en était un. « peux-tu me dire ce qu'il y a de drôle ? Une garde à vue n'est pas censée être plaisante ! »

C'était la première fois que la police l'arrêtait. Elle ne s'était jamais retrouvée en garde à vue, et il y avait bien qu'Alessandro pour les entraîner toujours dans une mauvaise situation.
Le pire dans tout ça ? C'est qu'elle devait bien se l'avouer, elle s'était amusée grâce à lui, comme souvent. Ce qui l'agaçait particulièrement, puisque du coup, elle ne pouvait jamais être en colère contre ce vicieux. Il avait hérité de plusieurs attraits de Père, incluant manifestement celui d'être naturellement protégé contre les foudres de Clio.

« Je te signale que la police est bien entourée :
la presse aime beaucoup ce quartier. Tu veux vraiment une si mauvaise pub ?
» Mais la Muse regrettait déjà d'avoir posé la question. Cela aurait été étonnant que le dieu se retrouve ici pour la première fois, et cela aurait été étonnant qu'il n'ait pas déjà une juste réputation sur ses vices.

Alors qu'ils attendaient le policier parti parler avec son collègue, Clio insista ue dernière fois :

« Fais moi plaisir, tu veux bien ? Pas d'écart de conduite. Souris et reste habillé, s'il te plait ! Je vais essayer de nous sortir de là sans que notre présence ici se fasse savoir. »

Clio vit bien son regard qui était, en toute heure du jour et de la nuit, rempli de malice. « Qu'est-ce que je vais devoir faire pour que tu m'écoute enfin ? »
(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
183

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro   Ven 12 Mai - 14:08


Souris et reste habillé, s"il te plaît
Clio  & Alessandro


Alessandro regardait les autres personnes en garde à vue, jetant de temps en temps un regard sur la petite Clio. Il devait se l'avouer mais son air frustré et crispé l'amusait plus qu'autres choses. Il était marrant d'amener les gens à faire une folie et Clio était plus que réceptive. Il avait adoré la tête qu'elle avait tiré quand elle avait vu les policiers débarqués. C'était mémorable. Il en riait encore. Il se fichait bien de sa réputation, tout ce qui l'intéressait, c'était de s'amuser. Il était clair que pour elle, se faire arrêter semblait être le synonyme de la fin de tout un monde. Ils étaient des dieux, nom de Zeus, les tracas de l'humanité ne devaient pas les déranger. Tout ceci était temporaire. Zeus allait revenir à la raison, enfin si c'était possible, et ils retourneront sur l'Olympe. Il ne pouvait s'en empêcher de faire des bêtises, c'était un alcoolique et un accro aux bêtises. Il était né ainsi et c'était comme ça. Même Ariane avait fini par arrêter de le réprimander, cela ne servait à rien. Ses yeux mordorés aux lueurs malicieuses et arrogantes rencontrèrent le regard noir de la belle Clio. Son sourire ne disparut cependant pas, il était fier de sa bêtise même si celle-ci les avait conduits en garde-à-vue sous le regard d'un journaliste en vogue. Elle ne semblait pas être dans son élément mais pour Alessandro alias Dionysos, c'était tout à fait naturel. Après tout, les lois étaient faites pour être transgressées. Il eut un gloussement moqueur face à sa question. Pour lui, c'était juste hilarant de voir une muse se faire arrêtée, certes, pas aussi hilarant qu'une Athéna bourrée, et il jurait sur la tête de Zeus d'être là à ce moment si un jour cela arriverait. Il eut un petit rire.

-Tu devrais te regarder dans un miroir, ta tête est hilarante. Relaxe Clio, t'es toute tendue, ce n'est pas la mort, déclara-t-il.

Oui, Alessandro était d'une très bonne compagnie. Prompte à faire la fête, à boire et à rire même si parfois il est quelque peu cynique quand il était sobre. Il était d'ailleurs d'une meilleure composition dès qu'il avait bu énormément de verres d'alcool. Cependant, Alessandro tout comme son alter-ego était à double tranchant. Il était à la fois euphorique et le meilleur pour faire rire à la galerie, il ne fallait pas oublier qu'il était dangereux et complètement fou. Tout le monde oubliait à quel point il pouvait être dangereux. Son insouciance et son incroyable capacité à prendre toute à la légère étaient dangereux, surtout qu'il se rendait pas compte de ce qu'il faisait. Il levait les yeux au ciel face à Clio, il savait qu'elle n'était pas vraiment énervée après lui après tout, sa frasque avait eu lieu d'amuser la galerie. Il trouvait que ce n'était pas grave et il ne comprenait pas comment on pouvait être aussi stressé pour une simple garde-à-vue.

-Au pire, on leur donnera un pot de vin pour qu'ils se la ferment. Crois-tu que j'ai fais comment jusqu'ici ? Demanda-t-il d'une manière rhétorique.

Il ne comprenait vraiment pas pourquoi Clio était aussi stressée. Il avait la situation sous contrôle. Il hocha la tête face à sa nouvelle réprimande. Sourire et rester habillé. Pourquoi sourire ? Pourquoi rester habillé ? Alors qu'ils l'avaient arrêté, décidément, il ne comprenait pas la logique de Clio.

-Pourquoi sourire ? Pourquoi rester habillé ? Si je veux être nu, j'enlève mes habits, je comprends pas, répondit-il d'un ton qui sonnait perdu. De toute façon, j'ai laissé mon caleçon sur la statue, ajouta-t-il d'un ton résigné.

Face à Clio, Alessandro semblait être nonchalant et parfaitement à l'aise dans cet endroit qui puait l'urine et la transpiration. Il eut un petit rire.

-Fais comme ma femme, épouse-moi et j'essayerais de t'écouter même si c'est compliqué, même elle, a fini par abandonner l'idée que j'écoute quelqu'un, un jour, s'enquit-il moqueur et taquin.

Alessandro ou Dionysos était un esprit libre et sauvage, presque indomptable et c'était son plus gros atout, à son avis. Il n'était pas une brebis, il était lui.



AVENGEDINCHAINS



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Zacharie Zeus Condat

Date d'inscription :
22/02/2017

Messages :
10

Je suis :
Zeus

J'ai :
des millénaires

Mon Gamma est :
Aucun

Votre pouvoir :
Maitrise des cieux

Je suis :
Le roi des dieux

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Jeff Bridges

avatar
Zeus

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro   Dim 14 Mai - 0:30

Souris et reste habillé, s'il te plaît
Cli & Alessandro


Zeus se promenait tranquillement dans sa voiture. Il regardait par la fenêtre. Athènes est si jolie en plein jour. Zeus devait techniquement rester dans son bureau à la mairie mais il en avait décidé autrement. Son chauffeur les conduisait parmi les petites rue de Maroussi. C'était un jolie quartier. En faite, les athéniens l'appelaient le quartier chic du Nord. Du moins, c'était dans cette zone. Bref, Zeus regardait depuis un moment par la fenêtre de la voiture quand quelques choses ou plutôt une scène attira son attention.

- Ralentissez s,il-vous-plaît, dit-il au chauffeur.

Ce dernier s'exécuta. Le roi observa la scène. Deux policiers avaient embarqués deux individus. Zeus observa attentivement et reconnu Clio ainsi qu'Alessandro. Zeus indiqua au chauffeur de suivre la voiture de police. Ils roulèrent un moment en direction du commissariat la plus proche. Durant le trajet, Zeus se demandait dans quel merdier ses enfants s'étaient mit. Il était d'ailleurs étonné que sa petite Clio soit dans ce genre de situation. Elle, qui, était de nature si sage et posée... C'était-elle rebellée? Impossible! Pas sa petite Muse de sagesse comme il l'appelait si souvent! Ses Muses étaient ses filles adorées. Il aimait tout ses enfants mais ces dernières avaient un lien particulier avec lui. Alessandro, tant qu'à lui, c'était un cas particulier pour ne pas dire désespéré... Cette tête de mulet était un dieu assez indomptable. Souvent , Zeus le grondait mais ce dernier, haussa les épaules et tourna les talons le trois quart du temps. Zeus soupira tout doucement. Il espérait que Dionysos s'assagit une fois sur Athènes mais avec ce qu'il venait de voir, il s'en doutait. Dio était un enfant qui ne fessait que des bêtises mais des bêtises du genre à rendre dingue un parent! Mais Dionysos n'était pas un dieu de la folie pour rien! En plus, rajouter à ça le dieu de l'alcool! Il a la total quoi!

*Mais où avais-je la tête pour crée ce genre de spécimen?*

Une fois devant le bâtiment, Zeus regarda ses deux enfants entrer dans celle-ci, menottés. Le roi attendit quelques instants avant de débarquer de la voiture. Il marcha tranquillement vers le commissariat puis, ouvrit la porte. L'ambiance qui se dégageait était plutôt calme. Il alla à l’accueil. Une gentille demoiselle, l’accueillit avec son plus beau sourire.

-Monsieur le maire!, minauda-t-elle sensuellement. Que ne vaut cette honneur?

Zeus la regarda avec un sourire charmeur. Il se pencha vers elle puis lui chuchota:

- Je suis venu voir la nouvelle secrétaire du commissariat. On m'a dit tellement de bien de vous que je devais venir voir si c'était vrai que vous étiez la plus jolie d'Athènes. On m'a pas menti !, dit-il en lui fessant un clin d'oeil.

La jeune sécretaire vira rouge pivoine. Si elle pouvait se fondre dans le décor, elle l'aurait fait!

- Dites-moi, ma jolie, j'ai vu deux individus menottés rentrer ici, pourriez-vous m'indiquer où sont-ils allés?

- Bien entendu! Ils sont dans la salle d'attente pour passer à l'interrogatoire. C'est par-là, lui indiqua-t-elle en pointant le couloir à gauche d'eux.

Le roi prit la main de la jolie demoiselle et lui fit un baise-main. La jeune demoiselle passa proche de s’évanouir mais elle décida de s'asseoir. Le vieil homme se dirigea vers l'endroit que la demoiselle lui avait indiquer plutôt. Il vit ses enfants. Le policier qui était avec eux plutôt, se dirigeait vers Zeus. D'ailleurs ce dernier le vis. Le maire se posta devant lui et lui demanda:

-Dites-moi ces deux personnes là-bas qu'ont-ils fait?

- Bah, un témoin aurait vu le gars mettre un caleçon à une des statues et c'était une statue de vous. Par contre, on n'a rien contre la femme mais elle y était donc vous connaissez sans nulle doute la procédure, monsieur le maire, non?

Zeus fit signe positivement de la tête.

- Je vais aller leur parler...

- Je ne cr...

Zeus fronça les sourcils. L'agent se tait et tourna le dos pour continuer son chemin. Le vieil homme s'avança vers les deux victimes. Il était proche d'eux quand il dit:

- Comme ça, certain parmi vous s'amuse à me culotter?, dit-il d'un ton désagréable. Peut-être que certain on manquer d'éducation, je suppose, hein Alessandro? Dois-je te rappeler que tu n'es pas à Athènes pour continuer tes folies? Que vais-je faire de toi? Et toi Clio, tu l'as laissé faire? Je suis déçu ! Je vous demande de vous tenir tranquille! Dois-je vous rappeler que vous n'êtes plus sur Olympes?

Zeus essaya tant bien que de mal de ne pas trop tempêter. Mais disons que le soleil à l'extérieur avait fait place aux nuages gris. Il attendait la réaction de ses enfants bien aimés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souris et reste habillé, s'il te plait ! Clio | Alessandro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» TH + la vie est courte, souris tant que t'as des dents.
» crotti et mimi les p'tites souris
» L'avenir dira le reste.
» Les broderies au point compté de la souris
» Une souris verte !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Archives de la ville :: Archives de la Ville-
Sauter vers: