Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
L'événement en cours est celui de la fête lunaire
N'hésitez pas à nous rejoindre ici.

Partagez | 
 

 [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
157

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Lun 29 Mai - 18:17



Infernale Bacchanale
Alessandro Dionysos| Libre à vous !

La musique résonnait dans tout l'Olympe, tout le monde ne parlait que de ça. Une fois n'est pas coutume, Dionysos organisait sa fête annuelle dans le quartier dédié aux Grecs. Tout le monde était invité pour voir la démesure et la grandeur qui régnaient dans ce dieu des excès. Le quartier était illuminé de milles lumières, un feu de joie aux milles et une saveurs se consumait non loin de lui. Des odeurs divines allaient venir dans les narines de ses invités, l'alcool allait couler à flot ainsi que l'ambroisie. La musique aux tambours résonnaient dans tout l'Olympe et même à son pied. Des danseuses dansaient déjà aux rythmes des percussions. La soirée allait être épique comme toutes les soirées que Dionysos organisait. Vêtu d'une toge aux couleurs brunes qui mettait en valeurs sa musculature insoupçonnée mais pourtant bien là. Une couronne de pin dans les cheveux, il regardait les gens s'enivrer de cette aura chatoyante, de cette frénétique énergie qui les rendait euphorie. Elle émanait de lui, poussait les gens dans leurs excès. Les tambours redoublèrent, les Ménades dansaient en rond devant lui, riant, s'amusant comme jamais, un verre de vin ou de son mélange spéciale. Silène buvait un tonneau de vin à même la bouche. Une réussite selon lui, des déesses et des dieux étaient venus à cette fête, curieux de voir ce que le grand Dionysos pouvait faire. Exercer son énergie mystique sur eux pour qu'ils s'enivrent, s'amusent, se font plaisir. Ainsi était son véritable pouvoir. Dionysos le faisait inconsciemment, charmait ceux qui voulaient faire la fête, boire son vin, créait l'effroi contre ceux qui résistait à cet appel de la débauche et de la luxure. Il était celui qui faisait cela. Le vin remplissant les coupes automatiquement tandis que lui, allongé, se servait à boire. Il fit un geste de la main et des nymphes se mirent à danser et il se leva, entraînant une autre décharge de cette énergie pour les enivrer d'avantage.

-Bonne fête à tous ! S'exclama-t-il tandis qu'il levait un verre de vin à l'attention de tous avant de se mettre à danser aux rythmes des percussions avec les Ménades.

Les percussions étaient harmonieuses mais formaient un véritable boucan. Infernale Bacchanale ! Comme disaient les romains en Antiquité.
 



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Constantin Kleftis

Date d'inscription :
10/05/2017

Messages :
123

Je suis :
Hermès

J'ai :
Me suis arrêter à 1000 y parait que d'autres millénaires sont passé après...

Mon Gamma est :
Des ailes tatoué sur mes chevilles

Votre pouvoir :
Téléportation

Je suis :
33 ans

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Dominic Cooper

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Lun 29 Mai - 19:18

Infernale BacchanaleVolant à travers les nuages, aussi rapide et léger que le vent je parcours une fois de plus les cieux pour porter les messages de Zeus et des autres dieux ! En ce moment ça n'arrête pas ! Tant et ci bien que les ailes de mes sandales commences à être épuisées et leur porteur aussi d'ailleurs ! Hermes va ici, Hermes va là ! Hermes porte ce message ici, porte le par là ! Ca n'arrête jamais ! Et d'abord pourquoi c'est toujours moi qui doit porter tous les messages ? Mais bordel ils me prennent pour qui tous, pour leur messager ? Je réfléchis alors une seconde... Mais je suis leur messager ! Je soupire de rage. Demain c'est décidé je me fous en grève voilà !

Alors qu'enfin je porte le dernier message et que j'arrive aussi léger et souple qu'un souffle sur l'Olympe, une musique infernale me sort de ma torpeur. Une fête sur l'Olympe et personne ne m'a rien dit ? J'ai travailler toute la journée pour eux et ils s'amusent sans moi ! Ça ne va pas se passer comme ça, même pas inviter je vais m'y rendre nah ! Alors que je fulmine en silence et que je me dirige vers l’assourdissante musique, je me rends alors compte avec horreurs qu'il reste un rouleau de parchemin dans ma toge ! "Oh non ! C'est pas possible ! Mais pourquoi !" Je le sort de ma poche et je la lis et là je souffle enfin. Le rouleau est plutôt petit et celé sur le devant par un sceau à la cire en forme de grappe de raisins et il m'est adressé à moi ! Tiens, mon frère m'envois une lettre je me demande bien pourquoi ? Je l'ouvre sans plus attendre en brisant son sceau et je la lis et là j'éclate d'un rire bruyant en me rendant compte que c'est une invitation aux Bacchanale qu'organise Dionysos et enfin je suis heureux !

J'entre dans la salle déjà très animée ou mon décadent petit fils s'adonne à son art favoris, le vidage de tonneau de vin et d'une seule traite ! Ben oui chez nous quand on boit on ne fais pas semblant ! Le pouvoir enivrant de mon frère s'empare alors de moi et je me dirige à mon tour vers le vin alors que la voix forte et puissante de mon frère retentit pour nous souhaiter une bonne fête à tous. Je me dirige ensuite vers lui une coupe de vin débordante dans la main et je le sers dans mes bras : "Frangin, c'est vraiment le meilleur moment de toute ma foutue journée ! Tu as toujours le don d'aiguillé mes jours les plus sombres Dio'. Dis moi, qu’as tu prévu pour la suite ? Des femmes, de la danse, de sensuels éphèbes peut être ? Tout cela à la fois ? Dis moi tout, je veux tout savoir !"      
© 2981 12289 0



⊳ music theme

Dieu du mensonge, des voleurs, des commerçants et messager des dieux pour vous servir.


Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
157

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Mar 30 Mai - 14:19



Infernale Bacchanale
Alessandro Dionysos| Libre à vous !

La musique tambourinait avec ardeur, clamant haut et fort sa dissonance qui faisait vibrer les convives qui s'abandonnaient à cette musique, les dieux, les déesses, les nymphes et les satyres dansaient à s'en rompre les jambes et le cou. Ils dansaient comme si il n'y avait pas de lendemain. Il était celui qui créait cela. Son énergie vibrante dans l'air aux rythmes des percussions. Un boucan créant l'effroi ou l'envie, le désir. Il était celui qui déchaînait cette frénétique envie de boire et de faire la fête. C'était son pouvoir, son ensorcellement. Enfin, ce n'était pas dans son pouvoir, c'était naturel. Toute cette énergie, c'était lui qui la créait. Les panthéons allaient danser à en perdre l'haleine, ils allaient s'amuser comme si la fin du monde était proche. Dionysos regardait ce monde qui était en paix. Aucune guerre, aucune insulte, juste des gens qui étaient en train de rire ou de danser. Les Ménades menaient la danse, toute en grâce et en euphorie. L'insouciance et la débauche étaient là, au rendez-vous. Ariane n'était pas là et heureusement, Dionysos allait pouvoir s'amuser. Il dansait avec les Ménades avant de se faire écarter de leurs belles courbes chaleureuses à souhait.

Il eut un gémissement plaintif et allait frapper de folie la personne qui l'avait retiré de ses charmantes femmes. Il se retourna pour regarder la personne et ce fut son demi-frère, Hermès. Il eut un sourire et le serra aussi dans ses bras, heureux de l'avoir retrouvé pour une fois. Hermès a toujours été une pile électrique, il aimait voler, et rendre service. Dionysos était aussi une pile électrique mais lui, à défaut de rendre service, car il en était trop maladroit, il s'en servait pour faire des bêtises ou des fêtes où la démesure régnait en maître. Hybris était là, ce soir.

-Hermès ! Mon cher frère ! Voyons, comme tous les ans, ce sont des bacchanales alors amuses-toi, et t'auras tout ce que tu veux, quand tu veux, s'enquit Dionysos.

Il fit apparaître une coupe de vin avec un peu d'ambroisie avant de la boire cul-sec. Les bacchanales étaient les meilleures choses, tout le monde pouvait faire qu'un avec leurs démons et leurs folies. Les Ménades s'étaient déguisés en Panthère, en Tigre et en Lionne. Personne ne le savait mais c'étaient elles, ses plus fidèles gardes du corps. Elles étaient capable d'aimer les enfants tout comme les manger tout cru.
 



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Elene Agápi

Date d'inscription :
29/05/2017

Messages :
18

Je suis :
Aphrodite, déesse de l'Amour et de la Beauté

J'ai :
25 ans

Mon Gamma est :
un tatouage d'une plume de colombe blanche

Votre pouvoir :
Enjôler toutes les personnes qu'elle croise

Je suis :
Assistante de Anne Isles

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Claire Holt

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Mar 30 Mai - 15:19



Infernale Bacchanale
Elene Aphrodite | Libre à Vous

Aphrodite entendait la clameur s'élever dans l'Olympe, le bruit des tambours résonnant dans ses oreilles comme si ils l'appelaient. Dionysos organisait ses bacchanales et Aphrodite avait décidé de s'amuser un peu, arrangeant ses cheveux déjà parfaitement coiffés, elle se regardait devant le miroir. Elle était juste magnifique sous la lueur des flammes vacillantes. Ses cheveux longs et blonds comme le blé au soleil descendaient dans une belle cascade de boucle parfaite. Ils étaient parfaitement coiffés, deux mèches devant, rabattus derrière sa tête, laissant son visage parfait sous la lumière des flammes.Une peau de porcelaine avec des joues rosissantes. Ses yeux d'un bleu azur qui rappelaient sans équivoque la couleur du ciel. Elle était juste magnifique, parfaite. Elle était juste Aphrodite, déesse de la beauté même, insufflant les passions et l'amour aux quatre coins du monde. Vêtue d'une robe blanche aux jupons descendant dans du rouge clair, comme une douce pétale de rose rouge. Elle sortit, allant à la fête qui se trouvait non loin de là. Aussitôt, elle fut happée par ses tambours qui l'appelaient déjà, prenant un verre d'ambroisie, elle se dirigea vers Hermès qui se trouvait non loin d'elle avec Dionysos. Deux de ses amants mais avec un penchant pour Hermès, de toute façon Dionysos était amoureux de sa femme.

S'approchant, laissant un délicat parfait derrière elle, de rose et de pomme,
Aphrodite vint tapoter avec une douceur extrême, l'épaule de son dieu messager, elle eut un gloussement.

-Alors, on me salue pas ? Demanda-t-elle d'une voix enjouée et suave.

Sa voix était juste parfaite, magnifique et l'éclat de lune et du feu dansaient sur son corps, formant une douce harmonie de perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Syrma

Date d'inscription :
06/06/2017

Messages :
80

Je suis :
Ariane, épouse de Dionysos

J'ai :
36 ans

Mon Gamma est :
un bracelet tissé que je porte au poignet droit.

Votre pouvoir :
Contrôle tout type de végétation

Je suis :
désigneuse de mode

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Gwyneth Paltrow

avatar
Fondatrice

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Mer 7 Juin - 19:56


[ Flashback] Infernale Bacchanale
Feat Libre

Ariane était patiemment parti explorer la terre humaine. Il lui arrivait parfois de partir explorer le monde sans son mari. Ce dernier avait besoin de temps en temps d'être "seul" avec lui-même. La jeune déesse aimait bien vivre parmi les humains. Vous vous doutiez bien que cette dernière , étant une ex-humaine, n'avait pas du tout oublier ses origines. La déesse choisit de se balader au bord d'une plage. Ses pieds nus frôlèrent le sable chaud et humide. Le soleil venait de se coucher pour laisser place à une lune brillante. Ariane portait une magnifique robe beige et y avait attaché ses magnifiques cheveux en chignon avec quelques mèches laissées libres ici et là.

Les vagues de la mer venaient tout doucement y caresser ses pieds tout doucement. Ariane ferma les yeux et savoura ce moment. C'était des moments rare mais souvent Dio et elle venaient ici pour ce partager ce petit moment en tête en tête. Il arrivait même que ces derniers soient nus sur la plage mais cet épisode ne vous regarde pas ! Laissons ce moment entre eux.  La jolie blonde se laissa bercer un petit moment par le bruit de la mer. Elle pensa alors à Dionysos. Elle poussa une soupire. * Il est temps de rentrer à la maison ... Dio doit s'ennuyer à mourir présentement.*

Elle interpela une panthère noire non loin de là. Cette dernière avança tranquillement vers la jeune femme. Les panthères noires d'Olympes étaient des créatures plus grandes que celles sur terre mais néanmoins aucunement différente. Les deux spécimens se ressemblaient beaucoup. Il y avait de différentes créatures sur Olympe mais les panthères étaient ses préférées. Bon, en même temps ces dernières étaient de grandes amies à Bacchus alias Dionysos. Ariane grimpa sur son dos et lui chuchota à l'oreille du félin:

"Conduis-moi à Olympe..."

Le félin grogna en guise de réponse puis courra vers la direction d'Olympe. Il lui faut que quelques minutes avant que la belle Ariane arrive. La jeune femme entra dans la cité puis se dirigea vers ses quartiers. Elle entendit du bruit. Elle se dirigea vers un endroit bruyante. Elle reconnut la voix de son mari. La jeune femme arqua un sourcils puis poussa légèrement la porte de la salle. Ses yeux s’agrandit d'étonnement. Elle vit les Ménades danser ainsi que diverses invités. Elle était donc pas invité? Tant pis! Elle s’incrusta quand même. Elle se faufila à travers les invités à la recherche de son mari. Elle le trouva enfin. Il discutait avec Hermès. Ariane s'avança tranquillement vers lui. Dionysos était dos à elle. Elle déposa une main sur une de ses épaules et vint lui susurrer à son oreille:

"Comme ça on fait la fête sans sa femme, monsieur?"


Elle sourit puis lâcha un ricanement avant de lui déposer un doux baiser dans le creux de son cou. Elle regarda par dessus l'épaule de son mari et fit signe à Hermès.

"Bonsoir Hermès",dit-elle tout doucement.

Elle vit Aphrodite. Ariane raidit soudainement. Elle lança un regard noir à celle-ci. La jeune blonde ne lui dit rien mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait de lui faire sa fête femme.
black pumpkin


« Sometimes the heart sees what is invisible to the eye. » H. Jackson Brown, Jr
We come to love not by finding a perfect person, but by learning to see an imperfect person perfectly. Anonyme x by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Liam P. Seaocean

Date d'inscription :
11/03/2017

Messages :
154

Je suis :
Posseidon, le dieux de la mer et des océans

J'ai :
Trop vieux pour toi

Mon Gamma est :
Un tatouage en forme de trident et son saphir étincelant au centre

Votre pouvoir :
Télépathie animal (marin seulement)

Je suis :
biologiste Marin /propriétait d'un centre de recherches annexé à un aquarium appeler Atlantica

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Jason momoa

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Sam 10 Juin - 4:07


[flashback] infernale BacchanalePoseidon & LibreChaque Année, Poséidon était invité à des fêtes sur olympe, en tant que dieu il se devait d'être présent, moins festif plus territorial, néanmoins sa fierté s'était un peu assagit avec son mariage. Mais lorsqu'il s'agissait des fête donné par ses neveu, il ne pouvait pas vraiment l'ignorer, malgré qu'il soit un des premier dieux sur l'olympe, il restait le dieu des océans, il avait des devoirs à faire, il ne pouvait pas constamment délaisser ses responsabilités, mais avait commencer à laisser un peu son fils Triton l'aidée dans ses devoirs de monarque. D'ailleur il savait sa femme Amphitrite proche de son fils, mais Poseidon commençait à vouloir le voir à la tête d'un autre royaume perdu dans l'océan, si Poseidon gouvernait l'atlantide, il laissait sa femme faire les démarche pour lui trouvé un autre royaume plus au sud et il avait entendu parler d'atlantica.

Puis Poséidon avait reçu une sorte d'invitation en direct du mont Olympe, il se demandait si cela lui provenait de son frère Zeus, jusqu'à ce qu'il reconnaissent finalement le sceau en question. Tient cela provenait de son chère neveu Dyonysos en personne, sans plus attendre il déchira le sceau pour lire le contenu de cette lettre spécialement conçue pour se montrer résistant de l'eau. Poseidon releva un tantinet son sourcil, lui être invité à une de ses fêtes? Le dieu savait les risque à s'y rendre, il savait que généralement, cela se finissait assez mal, que les fêtes du dieu des vignes dégénérait. Toutefois il décida se s'y rendre, de se préparer pour la soirée, Poseidon observa ses différents tenu pour finalement en sortir une toge blanche avec des lignes bleuté, au couleur de l'océan, laissant ainsi entrevoir sa musculature.

- Veuillez transmettre le message à mon épouse que je serais sur Olympe.

Disait-il à une de ses servantes sirène, accompagner de deux dauphins qui l'escorterait vers Amphitrite, peut-être serait-elle d'humeur à le rejoindre? C'est dans un tourbillon aquatique qu'il réapparue devant les quartiers grecs, à force de le connaître, les autres dieux ne se trouvait plus surpris par ses apparitions. Il est rare de le voir sans son trident, mais cela lui serait inutile pour une fête organiser par son neveu, mais il avait toujours sa couronne royale de dieux des mers entre sa chevelure qui s’agençait à son regard aussi limpide que le fond des océans, un regard qui vous transperce.

- Dionysos, mon neveu! Comme chaque années tu te surpasse, cela ne m'étonne plus.. bien le bonjour Hermès

disait-il une fois près de son neveu tout en s’avançant en sa direction, prenant une coupe d'ambroisie, ce fameux nectar qui lui permettait de survivre..
© Justayne


Poseidon ♒ il est comme l'océan, calme et instable
Revenir en haut Aller en bas
Constantin Kleftis

Date d'inscription :
10/05/2017

Messages :
123

Je suis :
Hermès

J'ai :
Me suis arrêter à 1000 y parait que d'autres millénaires sont passé après...

Mon Gamma est :
Des ailes tatoué sur mes chevilles

Votre pouvoir :
Téléportation

Je suis :
33 ans

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Dominic Cooper

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Lun 19 Juin - 11:13

Infernale BacchanaleLa fête bat son plein et alors que je reste tout proche de mon frangin, il m'annonce que c'est simplement les Bacchanales habituels ! Ce moment moi je l'adore ! La fête c'est mon truc et surtout celle de Dio'. Je suis heureux et détendu lorsque je me dirige vers les Ménades déguisé pour l'occasion en Tigresses et en Lionnes, lorsque une adorable voix sexy me fait me retourner vers elle. Il s'agit d'Aphrodite l'épouse de l'hideux Héphaïstos ! Je lui souris en saluant comme il se doit. "Ma chère tu es radieuse comme à ton habitude." Je lui baise ensuite la main avec douceur alors que mes yeux se posent sur poitrine généreuse. Puis je lui souris et c'est alors qu'une autre femme que j'apprécie grandement s’adresse à moi en me saluant. Il s'agit cette fois d'Ariane l'épouse de mon frère Dionysos. Je me retourne vers elle en souriant tenant toujours dans ma main celle d'Aphrodite et je me rendis alors compte qu'Ariane jette à la blonde sexy un regard noir ! Tiens, on dirait qu'il y a de l'orage dans l'air entre les deux et pourtant Zeus n'est pas là ! "Allons mesdames du calme on est là pour faire la fête." Dis je en souriant tout en saluant Ariane d'un signe de tête.

Le clame semble revenir et je me recentre alors sur la fête ! Tout est parfait ! Le vin est bon, l'ambroisie également et les danses, les chants sont à la hauteur de l’événement. C'est alors que je me trémousse contre les Ménades en ondulant mon corps que mon oncle adoré le roi des océans en personne me salue. Je me retourne vers lui mon verre à la main et je lui rend la politesse. "Salut Tonton, alors on viens faire la fête ? Tiens prends un verre." Je prends alors au passage d'une serveuse à moitié nue une coupe de vin que je tends ensuite à mon oncle. "Dionysos n'a pas fait les choses à moitié, tu vas voir c'est un vrai délice ! De l'Ambroisie on a tout les jours, ce vin est bien meilleur !" Dis je en souriant à nouveau comme un beau diable.    
© 2981 12289 0



⊳ music theme

Dieu du mensonge, des voleurs, des commerçants et messager des dieux pour vous servir.


Revenir en haut Aller en bas
Alexei Vasilis

Date d'inscription :
10/06/2017

Messages :
36

Je suis :
Hypnos

J'ai :
35 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage en forme de croissant de lune en bas du dos.

Votre pouvoir :
Endormir (par contact maintenant]

Je suis :
Officier de police

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Mike Vogel

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Dim 25 Juin - 16:51

Spoiler:
 



INFERNALE BACCHANALE
Demeure d’Hypnos.

Non loin du fleuve de l’oubli à limite de l’enfer, se trouvait un somptueux palais. Construit en pierres blanches et polies, ce sanctuaire du silence renvoyant une sensation de calme et de sérénité, à l’image de son propriétaire. Ici où le temps est comme suspendu, rares sont les visiteurs. En son centre il repose Hypnos. Plongé en plein sommeil, il voyage de rêve en rêve, observant, guidant les plus perdus. C’était comme avoir un écran géant avec plusieurs milliards de chaines. Difficile à lui tout seul de toutes les visionner, il choisissait souvent par instinct. Il était maintenant dans autre pièce, comme c’est comme cela qu’il appelait ces mondes de rêves, des pièces créées par l’imaginaire des gens. Celle où s’y trouvait ressemblait plus au néant total. Tout était noir, à l’exception de deux portes, cela se produisait souvent lorsque l’hôte de ce rêve avait un choix important à faire. Il aperçut une femme dos à lui, détaillant à tour de rôle les deux portes comme si la réponse était gravée sur l’une d’entre elles. Il s’avança lentement vers elle, elle ne pouvait pas le voir, comme à chaque fois qu’il visitait un rêve, il était invisible aux yeux des humains. Qu’importe la décision qu’elle devait faire, il ne pouvait en rien influencer, seulement la rassurer en lui éclaircissant l’esprit. Il posa sa main sur sur épaule, son aura apaisante se diffusant dans tout son corps. Une des portes se fondit dans l’obscurité. Il observa la jeune femme se diriger vers la seule restante, l’ouvrir puis disparaitre à son tour, elle avait réussi à faire son choix apparemment.

Il s’apprêtait à rejoindre un nouveau rêve lorsqu’un bruit sourd lui parvint aux oreilles. Cela venait de l’extérieur, comprendre ici hors du monde des rêves. De la musique, le bruit des tambours. La fête annuelle de Dyonisos, cela faisait déjà un an, le temps passait vite. Surtout pour des dieux, qu’est-ce qu’un an ? Un grain de sable dans un désert. Il rouvrit les yeux, sortant de son sommeil. Oui, le bruit venait à coup sûr de chez Dionysos. Posé à côté de lui il trouva un parchemin, soigneusement enroulé et maintenue par un ruban rouge. Hermès avait sûrement dû passer. Il l’ouvrit et en commença la lecture, Dionysos le conviait à sa fête, comme il avait dû le faire aussi pour les autres divinités. Cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas revue et il ne refusait pas un peu de divertissement de temps en temps. Il s’envola donc au point de rendez-vous. Le quartier était plus vivant que jamais, on avait illuminé les rues, l’alcool coulait à flots et la nourriture y était abondante. Guidé par la musique, Hypnos se fraya un chemin entre les danseuses. D’entrée une sensation enivrante de bien-être l’envahit, l’envie de se laisser aller et de profiter pleinement de ce moment à part. Il aperçut un petit groupe où se trouvait Dionysos. Un serveuse s’approcha d’abord vers lui avec des verres, il lui sourit tout en s’emparant de l’un d’eux. Il continua sa route et alla vers ses salutations, même s’il était de nature discrète, s’était la moindre des choses.

«Dionysos, cela faisait longtemps ! Comment vas-tu mon cher ? Ta fête est une réussite, comme toujours».

Il se tourna vers les autres, levant sur verre en guise de salutation tout en affichant un sourire.«Hermès, Poséidon, mesdames, mes salutations».

Il but ensuite une gorgée, se délectant de nectar absolument divin, c’était le cas de le dire. Les arômes réveillant les papilles, les mettant en extase.




© Lilie


iS IT A DREAM OR A NIGHTMARE ? ~
Fiche - Liens- RPS
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
157

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   Dim 25 Juin - 18:14



Infernale Bacchanale
Alessandro Dionysos| Libre à vous !

Ah il adorait cette fête. La seule fois où il se sentait fier de lui. De voir des gens se sourire, danser, rire des blagues. La paix régnait dans ce genre de moments. Pourquoi son père ne pouvait-il pas voir cela ? Tous les dieux vivaient aux rythmes des tambours et des excès, ses filles, les Charites dansaient et riaient. Thalie et Euphrosyne dansaient tout en faisant ce qu'elles savaient faire le mieux. Aglaé était plus réservée mais riait doucement. Tout le monde était heureux. Il offrit un sourire à son frère, puis Ariane surgit de nulle part pour se poster à ses côtés. Il frissonna à son baiser avant de l'embrasser chastement sur les lèvres.

-Voyons, Ariane, tu sais très bien que depuis 3 milles ans, c'est toujours la même rengaine, je me demandais où tu étais passée, même, murmura-t-il tout en enlaçant sa taille de guêpe.

La joie fut de courte durée quand il vit la plus belle femme au monde. Aphrodite s'approcher pour tapoter l'épaule de Hermès. Ariane se tendit à ses côtés, fixant d'un air haineux, la déesse briseuse de coeur. Ariane n'avait jamais pu pardonner ce que celle -ci ait pu faire à sa mère et encore moins qu'elle l'ait allumé pour avoir deux enfants. Hermès sentit la tension lui aussi et vint à dire de se détendre. Il était d'accord avec lui.

-Du calme, pas d'esclandre, vous avez l'éternité pour vous crêper le chignon mais pas durant ma fête, s'enquit-il.

Cette phrase a été ponctuée par l'arrivée soudaine de son oncle, Poséidon. Dionysos aimait bien son oncle, il était plus sage que son père. En même temps, il les connaissait assez mal mais au moins, lui, il n'était pas moralisateur.

-Merci, mon oncle, j'espère que tu t'amuseras bien ici, bien que cela ne serait pas trop difficile à mon goût, s'enquit-il en venant tapoter virilement l'épaule du roi des océans.

Hermès les interpella, il était avec les Ménades dansant lascivement avec elle et Dionysos secoua la tête.

-T'es impayable mon frère, conclut-il en le regardant.

Il espérait que celui-ci ne finisse pas avec les Charites, elles étaient encore assez jeunes où est-ce leur air naïve qui donnait cette impression, car elles étaient plus vieilles que tous ses enfants réunis. Hypnos apparut et il fut heureux de le voir ici durant sa fête. Il aimait bien ce dieu, il avait déjà aidé dans ses rêves à faire le bon choix.

-Hypnos, je me demandais si t'allais venir ici , je suis heureux de te voir et je vais parfaitement bien, j'espère que tu t'amuseras ici, s'enquit-il tout en regardant des nymphes se déhancher aux rythmes des tambours.

Il avait une lueur appréciatrice de ce qu'il voyait, elles étaient magnifiques avec leurs beaux cheveux bouclés. Dionysos claqua des doigts et le vin coula à flots dans les coupes montés en fontaine et la musique redoubla d'intensité, appelant encore plus à la luxure.

-Cela ne va pas être compliqué à mon avis, déclara-t-il en les regardant.

Il finit par secouer la tête avant de se retourner vers Ariane et ses jolis cheveux blonds.

-Tu te souviens de ma femme Ariane ? Demanda-t-il avec un sourire enjoué.

Il voulait créer une petite diversion pour aller parler aux nymphes. Non, il n'allait pas tromper Ariane mais Dionysos avait la séduction dans le sang.
 



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Flashback] Infernale Bacchanale [ Rp's Libre d'entrée ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» demande gif entrée
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Mont Olympe :: Quartier Sud D'Olympe-
Sauter vers: