Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum connait une baisse d'activité suite au vacances.
Soyez indulgent.
Sinon TFO vous souhaite bonne vacance à tous!

Partagez | 
 

 Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
165

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Ven 2 Juin - 22:35




Stuck With Pantherns
Alessandro • Artémis
La soirée fut plus qu'arrosée. L'alcool avait coulé à flot dans son bar et dans sa gorge. La musique avait fait danser des femmes et lui. La soirée avait été longue et remplie de musique et de joie, ainsi que des baisers. Oui, il avait embrassé des femmes, des hommes. La danse sensuelle des femmes l'avait charmé. Tout était magnifique dans ce genre de soirée. Le plus gros problème dans ce genre de soirée, c'était le lendemain. Ce n'était pas des bacchanales mais il appréciait ce genre de soirées. Le lendemain était toujours très dur. Alessandro avait une énorme tolérance à l'alcool. Il pouvait picoler des litres et des litres sans ressentir les effets. Un humain normal était dans un coma éthylique ou catatonique face à l'alcool, lui, il était à peine pompette. Sa gnôle dans le sous-sol était justement pour son usage personnel et non pour une personne. Une fois n'est pas coutume, il se fit réveiller par un bruit dérangeant qui le fit grimacer. Un bruit qui résonnait dans sa tête. Il avait l'impression que son crâne était trop petit pour garder son cerveau. Il avait l'impression d'avoir la tête dans un étau. Lentement, il ouvrit les yeux pour apercevoir des panthères à côté de lui et des touristes le regarder d'un air ahuris. La panthère était son animal représentative. Un noble animal selon lui. Il avait un lien entre eux, cependant, il ne bougeait pas. Il ne parlait plus le panthère. Merci Zeus, pensa-t-il. Débraillé de partout, il vit une jolie brune non loin de lui, le regarder. Il la reconnut tout de suite. Artémis. Sa demi-soeur qui faisait très peu la fête tout comme Athéna.

-Hey ! S'exclama-t-il en lui faisant coucou de la main.

Il n'avait trouvé que ça à dire. La situation était plus cocasse, à côté de lui, une panthère ronflait sur ses jambes. Bref, il espérait que sa soeur le sorte de ce pétrin.


Fiche codée par NyxBanana



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Artémis L. Fowler

Date d'inscription :
01/06/2017

Messages :
200

Je suis :
Artémis

J'ai :
27 ans

Mon Gamma est :
Un pendentif en forme de croissant de lune (argent + améthyste)

Votre pouvoir :
Contrôler les animaux

Je suis :
Zoologiste éthologiste

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Lucy Kate Hale

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Ven 2 Juin - 23:14

Je ne travaille pas vraiment au zoo, ni pour le zoo. Une communauté aussi importante ne me tente pas énormément et devoir interagir avec tant d'humains... ça me tente encore moins. Même s'il y a bien sûr les dizaines voire centaines d'animaux compensent largement ces vermines. Non, je ne travaille pas pour le zoo. Uniquement pour le directeur de ce magnifique endroit, qui m'a engagée pour lui fournir des détails sur tel ou tel animal, histoire qu'il ait la meilleure vie possible ici - bien qu'évidemment ils seraient mieux en liberté mais bon. Passons. Il faut bien que je gagne de quoi vivre, et je passe régulièrement demander aux locataires s'ils manquent de quelque chose. De façon limitée, bien entendu, sinon je me retrouve avec un mal de crâne pas possible. Merci Zeus. Mon maximum, c'est cinq animaux par jour,
avec de longues pauses entre chacun d'entre eux.

Ce matin, je dois ramener à mon boss des infos sur les loutres géantes qu'il souhaite acquérir le mois prochain. Je lui ai donc fait une rédaction sur son habitat, son alimentation, son climat idéal, la surface minimum par spécimen - à multiplier par le nombre d'animaux - et tout le reste. Si je vous décrivais vraiment tout mon travail, on y serait encore après qu'il ait reçu ses loutres adorées. J'arrive donc avant l'ouverture et dépose les précieux papiers sur son bureau. Ce mortel n'est pas encore là, évidemment... il aime tellement son confort qu'il fait passer son sommeil avant le bien-être des animaux. Je soupire en quittant le bâtiment du personnel. Ils sont tellement pathétiques, ces mortels, c'en est révoltant. Dire que c'est ça qui nous vénère et quémande nos aides...

Aujourd'hui, en faisant mon tour du zoo, je choisis de visiter les félins, que je n'ai pas vus depuis un moment. Je note mentalement que les lions ont besoin de plus d'ombre, les tigres de plus d'eau, les guépards sont en surnombre par rapport à leur espace. Tellement de négligence... que feraient-ils sans moi? Rien de bien, croyez-moi. Au moment d'arriver chez les panthères, je constate que je me suis attardée plus longtemps que prévu : des visiteurs se sont agglutinés près de l'enclos, visiblement absorbés dans leur contemplation. Ce qui est étrange... les panthères ne sont généralement pas plus populaires que les lions, où il n'y a personne. Intriguée, je m'approche pour voir ce qui attire tellement l'attention.

Un corps humain est allongé au centre de l'enclos, une panthère étalée sur ses jambes et les deux autres à ses côtés. Le corps a l'air indemne mais c'est impossible qu'un humain ait survécu à une nuit parmi ces créatures sauvages. Sauf que si, visiblement. La personne relève la tête, et je le reconnais bien avant qu'il ne pose ses yeux sombres sur moi. Dionysos, mon alcoolique de demi-frère. Je croise les bras et le fixe d'un air désespéré. Mais que vais-je faire de lui, sérieusement? Quand il me reconnait, il me fait un signe de la main et me salue. Moi, je le fusille du regard. Je devrais le laisser là, pour que ça lui serve de leçon, et le laisser de faire dévorer. De toute façon, il reviendrait dans un autre corps alors ça change quoi? Ca change qu'il pourrait m'en vouloir et se venger.


Ne bouges surtout pas, Aless'! J'arrive.

Je me concentre sur les panthères avant même d'escalader l'enclos pour le rejoindre. Je retombe souplement sur le sol et force les trois compagnes de mon frère à rester endormies ou, du moins, calmes. Quand j'arrive à sa hauteur, je me penche vers le félin qui lui obstrue les jambes et pose la main sur son pelage. Je baisse la tête vers son oreille pour lui murmurer mes ordres. En espérant que mes pouvoirs soient assez puissants pour cette tâche autrefois si simple.

Lèves-toi, calmement, et vas t'allonger plus loin.

Je soupire de soulagement en voyant la femelle se lever et s'éloigner d'un pas endormit. Sans résister, elle se rallonge contre une de ses soeurs et retombe dans les bras de Morphée. Je me tourne vers Dionysos avec un regard meurtrier.

Tu t'expliqueras dehors, je ne vais pas les garder ainsi très longtemps.

Je me redresse et lui tends une main pour le relever.


Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
165

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Sam 3 Juin - 7:32

@Alessandro Krasi a écrit:



Stuck With Pantherns
Alessandro • Artémis
Alessandro, enfin Dionysos, avait été avec Hermès le Dieu le plus proche des mortels. A l'époque où les tambourins, où les tambours résonnaient dans toute la Grèce pour célébrer sa gloire, il avait adoré les humains, adoré leurs douceurs chatoyantes et leur convivialité pour certains. Il les adorait et c'était de toute façon réciproque. Les humains l'adoraient, le vénéraient. Au sommet de sa gloire, Dionysos offrait un souhait à quiconque qui l'aidait dans sa tâche. Il avait été le plus proche des mortels à cause de Zeus, à cause de sa nature d'origine, demi-dieu. Zeus l'avait renvoyé sur Terre, afin qu'il gagne sa place parmi les siens. Les mortels ne l'avaient pas tout de suite aimé, ils se moquaient de lui. Après tout, il se vantait d'être un dieu alors qu'il n'était ni un guerrier émérite, ni un artisan aux talents innés, il était juste un homme assez bon pour faire le meilleur vin. Tout changea quand il comprit tous ses pouvoirs et ce qu'il pouvait faire avec cela. Il bannissait ceux qui ne parlaient pas à la gloire de lui et aimait ceux qui l'admiraient pour son espièglerie. Non, au tout départ, Dionysos aimait les Hommes et leur simplicité. Lui, qui avait manqué d'une mère ou d'un père pour l'aiguiller, il avait retrouvé cela dans la sagesse naïve des Hommes.

Au fil du temps, leur religion se perdit. Les romains et les grecs devinrent catholiques ou protestants. Dionsysos disparut sous cette nouvelle religion. Tous les dieux disparaissaient pour ne laisser place à un seul. Il avait haï les humains, Dionysos, le dieu Errant, l'Etranger avait dû se retrancher sur le Mont Olympe avec les autres divinités. Les mortels avaient perdu foi en eux, il se sentait comme trahi. Ces ingrats ! S'ils savaient ce qu'ils avaient fait pour leur confort. Le feu, l'artisanat, l'agriculture. Il leur avait donné le vin, la comédie et la tragédie. Au final, il avait disparu, ses fêtes ne se faisaient que sur l'Olympe alors qu'il aurait aimé initié ses mortels pour leur donner envie de ne faire qu'un avec leur visage obscur. De lui, il ne restait que des mythes, le roi Midas et cette réputation d'ivrogne en peau de panthère. Alessandro lançait un regard vers les panthères et fronça les sourcils. Sentaient-ils que c'était lui, leur dieu ? Qu'il était leur ami ? Qu'ils étaient son animal représentative ? Souvent, il avait été représenté avec une panthère et peut-être que leurs descendants sentaient que c'était lui, Dionysos aux multiples facettes. Dieu espiègle et à la fois un dieu cruel.

Il avait toujours aimé les panthères, autrefois, elles furent utilisées dans les arènes de Rome ou de Grèce pour les combats déloyales avec des Hommes qui les tuaient. Ils étaient cruels avec les panthères, remplis de préjugés tout comme avec lui. Alors, il les avait faits devenir son animal et les Hommes se calmèrent, vénérant la panthère pour sa force, son agilité. Les lions étaient cruels tandis que les panthères étaient douces. Dionysos n'avait jamais aimé les lions ou les lionnes. Il leur rappelait Rhéa et son père. Autrefois, il leur parlait, maintenant qu'il n'était qu'un vulgaire être humain. Il ne pouvait plus les cajoler comme avant. Il se souvint même qu'il pouvait les contrôler.

Il regardait sa demi-soeur Artémis qui semblait travailler ici. Les gens le regardaient comme une bête de foire mais cela ne lui faisait plus rien. Il hochait la tête en écoutant Artémis, lui dire de ne pas bouger. Autrefois, il se sentait en confiance avec les panthères et il savait qu'elles ne leur feraient pas de mal. Même si à ce moment, il avait l'impression qu'elles le considéraient comme de sa famille. Il savait aussi que tout comme lui, cet animal noble était espiègle et imprévisible. Il ne voudrait pas se faire dévorer comme un simple repas par l'animal qui était le siens. Cela serait ironique et tragique.

Il se demandait un truc, s'il mourrai. Est-ce que Zeus le pleurerait ? Il ne le savait pas vraiment. Artémis s'approchait de lui, vers les panthères et parlait à l'oreille de celle qui ronflait sur sa jambe pour lui murmurer un ordre. Ordre que la femme fit. Il se leva d'un bond tout en prenant la main de sa demi-soeur. Il cherchait du regard, les panthères. Il les adorait et il voulait qu'aucun mal leur soit fait. Il hocha la tête et sortit de l'enclos sous les applaudissements des touristes. Il eut un sourire.

-Désolé Artémis, murmura-t-il à son oreille, une fois sortie de l'enclos. Je me suis laissé surpassé par les événements, déclara-t-il comme une explication.

Il regardait les panthères qui étaient maintenant réveillés et qui semblaient le chercher.



Fiche codée par NyxBanana



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Artémis L. Fowler

Date d'inscription :
01/06/2017

Messages :
200

Je suis :
Artémis

J'ai :
27 ans

Mon Gamma est :
Un pendentif en forme de croissant de lune (argent + améthyste)

Votre pouvoir :
Contrôler les animaux

Je suis :
Zoologiste éthologiste

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Lucy Kate Hale

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Sam 3 Juin - 13:38

Il faut à peine un quart de seconde à mon demi-frère pour se remettre sur ses pieds avec mon aide. Sans attendre, nous nous redirigeons vers la barrière de l'enclos que nous escaladons sans difficulté. Dès que je pose les pieds au sol, je relâche ma concentration et les trois soeurs tachetées se réveillent, aux aguets. Elles doivent encore sentir l'odeur de Dionysos, la salive coulant sur leurs babines. Elles ne l'auraient peut-être pas mangé de suite, préférant jouer un peu avec leur proie, et il aurait pu s'échapper sans mon aide. Surtout qu'il fut un temps où il avait sur elles un pouvoir supérieur au mien, peut-être le gardaient-elles en mémoire? Mais le risque est trop grand et je n'étais pas prête à le courir.

L'excuse qu'il me fournit ne me satisfait qu'à moitié. Il se laisse toujours dépasser par les événements et il n'est pas rare d'entendre parler de ce fêtard retrouvé dans des situations toujours plus cocasses. Je ne comprendrai jamais comment quelqu'un peut se complaire dans ce type de vie, passant son temps à boire, draguer, danser et d'autres choses que je n'oserai même pas formuler en pensée. Nous avons certes le même père, mais nos valeurs sont fondamentalement opposées. Mais bon, il ne fait de mal à personne après tout alors je ne peux pas tellement lui en vouloir.

La foule de gens nous applaudit, soit pour mon acte "héroïque", soit parce qu'ils pensent que c'était un spectacle totalement prévu pour leur bon plaisir. Les humains sont tellement ridicules. Ils se croient au centre de l'univers, ne pensent plus qu'à eux, à leur confort, à leur petit nombril immonde. Ils ne croient même plus en nous, les dieux qui leur avons tout donné. On s'étonnera après que je les considère comme des moucherons sous ma botte...


Comme bien souvent, Alessandro.

Bras croisés, je le regarde d'un air un peu énervé. S'il avait causé du tord à ces panthères, je doute que je l'aurais aidé à se tirer de là, il n'aurait eu que ce qu'il aurait mérité. Heureusement pour lui, elles ne semblent pas perturbées, juste un peu déçues d'être passées à côté d'un repas juteux et sucré en plus d'alcoolisé. Encore que... en y regardant de plus près, sa chair ne doit plus être très tendre. Il n'a pas eu trop de chance avec son corps de mortel, son endurance doit être limitée. Mais bon, nous n'avons pas les mêmes occupations, il est certain que lui n'a pas besoin de courir aussi régulièrement que moi.

Mais bon, tout s'est bien terminé! Tu as eu de la chance que je passe voir les félins plutôt que les éléphants, en tout cas.


Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
165

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Mer 7 Juin - 19:02




Stuck With Pantherns
Alessandro • Artémis
Il regardait les panthères qui semblaient perdues et le chercher du regard. Elles semblaient nerveuses. Elles avaient l'air tellement plus calme et sereine. Serait-il possible qu'elles avaient senti qui il était ? Après tout, sa légende raconte qu'il chevauche une splendide panthère. Il était fort possible qu'elles avaient senti qu'il était leur maître, leur père. Malgré qu'il n'était plus un dieu, il dégageait toujours cet aura énigmatique et mystique qui poussait tout le monde à la folie ou à l'extase. Il observait les panthères de là où il était. Il ne voulait pas les quitter. Elles étaient à lui, qu'importe ce que le zoo en dirait. Les gens applaudissaient mais la réalité était toute autre. Ses panthères lui manquaient énormément au point qu'en les regardant, regarder les passants comme si elles le cherchaient vraiment, cela lui faisait mal au coeur. Il voulait ressauter et venir leur faire un câlin. Il n'y avait pas de doutes, elles ressentaient qu'il était. Les animaux étaient plus nobles et plus intelligents que les humains.

Alessandro se plaisait dans ce style de vie plus qu'étrange. Personne sur l'Olympe le comprenait mais la fête était le seul moment où les personnes semblaient être en paix avec leurs démons et envers les autres. La musique, la danse apaisaient les moeurs. Il le savait. Certes, il se laissait dépasser par les événements mais quel délice de voir les humains s'éclater en buvant son vin ou ses alcools. Il aimait entendre les gens rire, les visages souriants , les corps se mouvant au gré de la musique et des tambourins. Il appréciait cela et personne ne voyait les fêtes ainsi mais c'était ainsi que lui, il les voyait. Il s'était tout de même assagi depuis la chute du mont Olympe, il avait revu qu'une seule fois son père d'ailleurs, lui aussi, il se faisait discret ces temps-ci.

-Oh ça va, je me suis assagi ! S'exclama-t-il en tapotant doucement son épaule.

Alessandro ou Dionysos était une personne qui était tactile, il touchait les gens sans penser que les autres ne pouvaient pas aimer ou comprendre. Il était ainsi, c'était juste un geste rassurant, il levait les yeux au ciel tout en regardant les panthères. Elles avaient fini par le trouver, le regarder, une main appuyée sur la rambarde. Il eut un petit rire suivi d'une petite moue taquine et moqueuse.

- De la chance ? Pourquoi ? Je vois pas, elles ne m'auront rien fait tu sais, déclara-t-il d'un ton doux. Mais merci d'être venu, je ne voulais pas la réveiller, ma petite banghera, ajouta-t-il avec un sourire mielleux.

Il était tout content d'avoir passé une nuit avec ses panthères. La preuve que sa nature divine, son essence divine étaient liées à ses êtres nobles.


Fiche codée par NyxBanana



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Artémis L. Fowler

Date d'inscription :
01/06/2017

Messages :
200

Je suis :
Artémis

J'ai :
27 ans

Mon Gamma est :
Un pendentif en forme de croissant de lune (argent + améthyste)

Votre pouvoir :
Contrôler les animaux

Je suis :
Zoologiste éthologiste

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Lucy Kate Hale

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Sam 10 Juin - 10:26

Les secondes s'écoulent et le public se désintéresse peu à peu de nous, ce qui n'est pas pour me déplaire. Du coin de l'oeil, je les vois se diriger vers d'autres parties du zoo ou rester là à regarder les panthères. Heureusement, je constate qu'il n'y a que peu d'enfants, en ce jour d'école, et le calme est relativement présent. Pas de pleurs suraigus, pas de caprices, pas de bave épaisse coulant sur les mentons. Non, il fait plutôt calme. J'en viendrais presque à apprécier ce moment, avec le soleil, une brise légère, et un simple murmure de conversations en fond sonore. A tel point que je ne grimace qu'un minimum quand Dionysos me tapote l'épaule d'un geste affectueux. Ce n'est pas que je n'aime pas le contact avec les autres, ça ne me dérange pas de faire la bise ou quoi, mais ça n'est pas naturel venant de moi. Je ne suis juste pas très tactile, quoi. Dionysos, lui, est très tactile.

Si tu le dis, je ne saurais en juger vu que je ne participe jamais à tes petites sauteries.

Je lui fais un demi-sourire. Bien qu'il ait essayé maintes fois de me faire rallier ses soirées plus que douteuses, je ne me suis jamais laissée tenter. L'alcool ne me va pas au teint, la musique n'est pas ce que je préfère et la foule de gens me donne de l'urticaire. Non, ce n'est franchement pas mon délire. Ca ne l'était pas sur l'Olympe, ça ne le sera pas sur terre.

Je pince les lèvres en une moue dubitative. Il pense que les panthères ne lui auraient rien fait, mais je doute. Même s'il est étrange qu'elles ne l'aient pas dévoré pendant la nuit, je n'aurais pas prit le risque de le laisser là plus longtemps. Elles sont bien nourries et ne ressentent pas le besoin de chasser, ce qui est pour moi la raison pour laquelle elles ne lui ont pas sauté dessus.

Mais bon, après tout, il connait mieux ces animaux que moi, je dois le reconnaître. Peut-être a-t-il raison? De toute façon, il est trop tard, maintenant, il est sorti et elles le regardent amoureusement - affection ou appétit, Zeus seul le sait.


Ce fut avec plaisir, cher frère! Je ne voulais pas risquer d'abîmer ce beau visage, ta femme n'aurait pas été ravie!

Je ne suis pas proche d'Ariane, ici ou sur l'Olympe, mais elle aime mon demi-frère malgré sa vie de débauche alors je ne peux que l'apprécier, non?

Je me demande quand même comment tu en es arrivé à te retrouver au zoo en pleine nuit.

Je lui lance un regard interrogatif. Le zoo est censé être fermé et bien sécurisé, je ne vois pas comment il a pu pénétrer ici et se retrouver au milieu d'animaux sauvages.


Revenir en haut Aller en bas
Alessandro Krasi

Date d'inscription :
09/05/2017

Messages :
165

Je suis :
le Dieu Dinoysos

J'ai :
45 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage d'une panthère noire sur l'omoplate

Votre pouvoir :
Persuader les gens à boire de l'alcool

Je suis :
Directeur d'un bar de luxe

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Robert Downey Jr

avatar
Garcia
En ligne

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   Hier à 14:18




Stuck With Pantherns
Alessandro • Artémis
Artémis et Dionysos étaient à l'antipode de l'un et de l'autre. Dionysos était le dieu des fêtes et des excès, il était un mégalomane et un excentrique alors que sa soeur vivait simplement , sans excès. Elle était simpliste. Dionysos était plus proche de son frère Apollon, lui, il aimait briller. Apollon était un mégalomane selon lui. Bah oui, les mégalomanes se reconnaissaient entre eux. Dionysos n'était pas proche de ses frères et soeur à part de Hermès qui lui avait sauvé deux fois la vie. Une quand il était un tout petit bébé qui avait du mal à respirer et une autre fois pour échapper à Hera, cela avait créer un lien fusionnel entre eux.

-Oui, c'est bien dommage ! S'exclama-t-il. Tu pourrais venir au moins une fois, ajouta-t-il.

Artémis était une magnifique femme, mais en les regardant, personne ne penserait que c'était lui le plus jeune des deux. L'alcool l'avait fait vieillir plus vite. Bien qu'il avait une théorie sur le fait qu'il était né mortel la première fois. Il avait une naissance étrange qui avait donné une expression même " sortir de la cuisse de Jupiter". Une naissance qui avait marqué les esprits chez les dieux. Mais il était là. Dionysos était un dieu errant, à la fois partout et nulle part. Il se perdait parfois lui-même. Pour cela, ils se ressemblaient. Artémis était une déesse errante, elle chassait dans les forêts avec grâce. Hélas, elle ne le faisait plus. Lui, il ne faisait plus vraiment rien. Dionysos avait perdu Ariane, sa belle Ariane et maintenant il était devenu encore pus autodestructeur.

- Mouais, mais je vois plus ma femme, je l'ai perdu avec la chute, s'enquit-il avec une voix remplie de tristesse.

Oui, Ariane et Dionysos avaient connu des hauts et des bas, mais personne ne remettait en cause l'amour qu'il éprouvait pour elle. Sa vie de débauche a pris un énorme tournant avec son mariage avec elle. Sa constellation encore dans le ciel, brillant des milliers de lueurs.

-Je sais pas, j'ai aucun souvenir, je pense que j'étais saoule encore, répondit-il d'un ton nonchalant.

Il vit une panthère s'approcher de lui, et il vint directement à sa rencontre pour caresser sous son menton comme si il le ferait avec un chat. Elle se frotta à lui à travers le grillage.

-Tu vois, je te l'avais dis, elle sent que je suis leur dieu, murmura-t-il pour que cela soit audible seulement pour Artémis.


Fiche codée par NyxBanana



My songs know what you did in the dark
Be careful making wishes in the dark dark Can't be sure when they've hit their mark, mark And besides in the mean, mean time
I'm just dreaming of tearing you apart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stuck With Pantherns~Alessandro & Artémis~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Artémius Minéos
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Monochrome | Artémis (PM)
» Artémis Rose Hellsing {OK}
» Artémis Nott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Quartier Est :: Mets :: Zoo Kang-
Sauter vers: