Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum connait une baisse d'activité suite au vacances.
Soyez indulgent.
Sinon TFO vous souhaite bonne vacance à tous!

Partagez | 
 

 Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Dim 4 Juin - 22:19




Retrouvaille dans un hôpital
Pseudo Feat Pseudo

Ce matin-là j'avais dû mal à me lever et pour cause, j'avais été malade toute la nuit, alors autant dire que ce n'était pas la forme ! Enfin, on va dire que je ne suis pas bien depuis une semaine et tout ça à cause de fantôme,mon patron m'avait entendu parler toute seule, alors que je parlais avec une femme qui cherchait son mari, du coup il m'a mis en congé et m'a pris rendez-vous chez un médecin et aussi pour que je fasse des examens,c'était vraiment la galère mais bon pour ne pas perdre mon emploi je rendrais au rendez-vous.


Je pense plutôt que c'est à force de voir les défunts qui me rendent comme ça, parfois j'étais mieux en enfers aucune contrainte et aucune peur d’être enfermer dans un hôpital pour fou, enfin je verrais bien comment les choses se déroulent. Cependant, je sais que je suis mal pare que je me sens seule et que Hadès me manque terriblement, peut-être pour ça que rien ne passait. Je me trouvais dans mon lit et me lève tranquillement avant de prendre ma douche et me lave en écoutent de la musique puis, je m'habille et une fois prête je pars pour l’hôpital.

Je prends mon vélo et je pars pour l’hôpital roulent tranquillement et respectent les feux, puis une fois devant l’hôpital je pose mon velot et entre dans l’hôpital en me posent face à la secrétaire, je rempli le formulaire, une fois terminée je me dirige vers la salle d'attentes en attendent mon tour.Le docteur arrive enfin et me fait l’examen puis prise de sang et me laisse un moment pour se rendre à la morgue,alors je patiente et regarde un peu le bureau,lorsqu'il revient et me dis qu'il a laissé les résultats à la morgue.

Je prends mes affaires et me dirige vers la morgue en me demandant ce que j'allais découvrir,bien que je côtoie les morts ce n'est pas toujours facile de voir ça surtout lorsqu'il s'agit d'enfants.Une fois devant la porte,je frappe un bon coup avant d'ajouter." Bonjour. Excusez moi de vous importuner, mais mon médecin à oublier mes résultats dans votre bureau."Répondis-je en sourient en m'approchent de cet homme qui travaillait,lorsque je vois son visage et le regard qui me rappelait Hadès et je me demandais si ce n'était pas lui,du coup je préférais attendre de voir s'il me reconnaissait.
© Flimartza
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Lun 5 Juin - 17:27


   
Corelia & Léandre
⚜ Retrouvaille dans un hôpital ⚜

   
La journée commence comme toutes les autres. Par un café, ce délicieux breuvage humain qui a le don de le réveiller et de lui donner faim. Étrangement, il s’accommode assez bien de la sensation de faim. Sauf qu'il n'a pas été élevé avec les habitudes humaines et qu'il n'a pas conscience de ce qui est bien où pas, pour le petit déjeuner. Ainsi ce matin il avale son café, un yaourt nature et un reste de purée de brocolis. Il c'est découvert une passion peu commune pour ce légume vert, qu'il adore et qu'il mange presque à tous ses repas, après tout il faut bien qu'il trouve du bon dans cette nouvelle existence sinon il va se rendre fou. Il passait ses journées à ruminer après Zeus et les humains au début de sa chute, maintenant il apprend à vivre et à survivre comme il le peut, en refoulant toute colère et en espérant pouvoir bientôt retrouver ses semblables. Ils sont en ville il le sait, mais Athènes est grande, immense même et les civils sont nombreux. Et puis ils n'ont pas tous le même visage que sous leur forme divine, c'est ainsi difficile de savoir qui est qui. Mais il finira par retrouver quelqu'un, il le sait. Pour l'heure il prend une douche et s’habille d'un costume noir avec une chemise blanche, sans mettre de cravate car ce vêtement lui donne l'impression d'étouffer. Il doit se rendre à l'hôpital pour aujourd'hui, son travail consiste à rendre présentable un jeune homme victime d'un accident. La base en somme, même si cela reste compliqué lorsqu'il se rend à l'hôpital car l'endroit grouille des plaintes et des murmures de ceux qui ne sont pas passés de l'autre côté, dans son monde. Mais il parvient à les oublier pour faire correctement son travail, c'est tout ce qui compte.

Il se rend sur son lieu de travail à pied, ne vivant pas très loin et puis le soleil est haut dans le ciel, il ne voit pas l’intérêt de s'enfermer dans une voiture. Une fois arrivé, il se met aussitôt au boulot en enfilant sa tenue et en commençant à préparer le corps comme il se doit. Quelques heures passent, il n'entend presque pas un médecin lui parler et oublier un dossier sur une table non loin. Il souffle bruyamment lorsque quelqu'un vient le déranger en tapant sur la porte de la morgue. Il attend avant de se tourner, terminant sa besogne méthodiquement. Le corps prêt, il l'enferme dans une des chambres froides avant d'aller ouvrir la porte après avoir ôté ses gants et les avoir jetés. « Bonjour. Excusez moi de vous importuner, mais mon médecin à oublier mes résultats dans votre bureau » Il reste interdit pendant une seconde, peut-être deux. Hésitant, ayant peur de se tromper. Elle a ce regard profond et cet air innocent, tout comme son épouse. Mais à cause de son cher frère il n'est même plus sur d'avoir retrouvé la bonne personne. Tout en maudissant son petit frère il lui sourit doucement et hoche la tête pour la saluer. « Je me disais bien qu'il avait laissé quelque chose en venant. » Dit-il en s'écartant et en lâchant la porte de la morgue, pour aller chercher le dossier et le lui ramener. Si c'est sa femme, la morgue ne la gênera pas mais si ce n'est pas elle, il ne veut pas lui imposer la vision de cet endroit qui est effrayant et angoissant pour beaucoup de monde. « Veuillez m'excuser mais... Vous me rappeler quelqu'un que j'ai bien connu. »  Dit-il en tentant une approche qui, il l'espère, ne sera pas mal prise. « J'ai connu une femme qui avait votre sourire et qui se faisait appeler Perséphone. Mes excuses, je dois confondre. » Dit-il aimablement en lui tendant le dossier.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Mar 6 Juin - 14:09




Retrouvaille dans un hôpital
Pseudo Feat Pseudo

La vie humaine étaient un peu trop compliquée pour moi, ils travaillaient et certains se plaignaient de leur vie,c'était un ridicule surtout que beaucoup d'entre eux avait une chance de pouvoir faire ce qu'ils désiraient bien que pour ma part je préférais largement l’enfer, au moins c'était calme et j'avais mes amis, certes j'en avais ici mais, ce n'est pas du tout identique. Enfin,je vais essayer tout de même de vivre comme tout le monde et peut-être que je retrouverais ma mère et Hadès,bien que pour le moment je suis en colère contre mon père et pour une fois je ne comptais pas lui pardonner aussi facilement.Cependant, même si les morts me rendent dingue au moins ils ont une discutions et surtout on ne s’ennuyait pas avec eux, même avec Cerbère, le chien d'Hadès que j'adorais tellement que je lui ramenais toujours un truc à manger, tout ça me manque tellement.

Mon médecin qui avait laissé mon examen, à la morgue, il pensait surement que j'allais bientot mourir où je ne sais quoi, mais je ne voulais pas attendre et c'est pour cela que je suis allé à la morgue tombent directement sur un homme qui avait les mêmes yeux que mon mari et les mêmes gestes.J'espérais vraiment que ce soit lui,car j'avais tellement de choses à lui dire,que je ne savais même pas par ou commencer.Il hoche la tête pour me saluer et je souris en lui fessant le même signe." Oui il devait surement avoir la tête ailleurs."Lui répondis-je en sourient. L'endroit n'était pas vraiment effrayant, certains humains décrivaient l'endroit comme un lieu morbide, finalement ce n'est pas vraiment pas ça. Je regardais l'homme qui prenait mon dossier et je décide de rentrer et de visionner un peu les lieux." Ah oui ? J'allais vous dire la même choses,votre regard me rappelle quelqu'un auquel je tiens."Lui répondis-je en m'approchent un peu plus de lui.Lorsqu'il prononce mon prénom,j'ai eu comme une absence d'une minute,tellement que j'y croyais pas,au moins quelqu'un qui me reconnait et tout de suite j'ai penser à mon mari." Non vous ne vous tromper pas,je suis corelia mais, dans le monde d'où je viens je suis Perséphone. Hadès,c'est bien toi ?"Lui répondis-je en continuent de sourire tout en m'approchent de lui,prennent le dossier qui était toujours dans sa main.


© Flimartza
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Jeu 8 Juin - 22:02


   
Corelia & Léandre
⚜ Retrouvaille dans un hôpital ⚜

   
Il ne se laisse pas souvent aller à parler avec les rares visiteurs qu'il a à la morgue. Souvent ce sont des familles endeuillés qui viennent reconnaître un corps, un membre d'une famille où un voisin si ce dernier n'a pas de famille ni de tuteur légal. Ainsi Léandre a la paix ici, et puis lorsque les familles sont en deuil il n'a pas vraiment besoin de leur taper la discussion. Ils pleurent, ils se lamentent, à la rigueur il tend une boite de mouchoirs et affiche un regard compatissant mais le reste du temps il n'a pas besoin de parler, sauf pour présenter ses condoléances. Ainsi cela ne lui ressemble pas de se laisser aller à parler à cette jeune fille, qu'il semble reconnaître grâce à ce regard expressif. Sa femme, il pourrait la reconnaître entre toutes les femmes de cette terre. Son premier amour, celle qu'il a vraiment aimé et qu'il aime encore de toute son âme. Elle est la seule, il la connaît par cœur. Parfois lorsqu'elle ne le regardait pas, dans leur demeure des enfers, il prenait le temps de l'observer de loin, d'apprendre ses gestes, ses mouvements, chacune des expressions qui passent sur ce visage magnifique et doux. Il la connaît, il sait ce qu'elle aime et ce qu'elle déteste, il connaît chacun de ses goûts et il sait sur le bout des doigts quel cadeau où quel présent lui fera plaisir. Il l'a apprise par cœur, son visage, son corps, son caractère n'a plus aucun mystère pour le dieu. Cela est souvent vu comme du romantisme et de la tendresse, disons qu'il ne se reconnaîtra et ne s'avouera jamais comme un romantique. Il cache cette qualité en justifiant une tendresse infinie pour les choses bien faites, mais il sait au fond de lui que cela est bien du romantisme pur et dur.

« Ah oui ? J'allais vous dire la même choses,votre regard me rappelle quelqu'un auquel je tiens. » Son cœur bat aussitôt plus vite, plus fort dans son torse. Il relève les yeux et a peur de se tromper, de faire la plus grosse erreur de sa vie. Il espère que c'est elle, qu'elle a ce même regard et que cela ne l'a pas induit en erreur. Il jurerait que c'est son épouse, mais Zeus a parfois le don de jouer avec les autres dieux et il prie au fond de lui pour que ça ne soit pas une énième farce, de ce frère supérieur qui trouve hilarant de voir les autres Olympiens perdus dans cette ville. La jeune fille marque un temps de pause, il espère ne pas l'avoir froissée. « Non vous ne vous tromper pas,je suis corelia mais, dans le monde d'où je viens je suis Perséphone. Hadès,c'est bien toi ? » Il pousse un soupir de soulagement en fermant les yeux une seconde. Remerciement muet vers une entité supérieure, mais pas son petit frère, cela lui ferait bien trop plaisir. Elle s'approche et prend le dossier qu'il lâche doucement, avec un sourire magnifique qui naît sur ses lèvres. « C'est bien moi... Je ne pensais pas te retrouver avant de longs mois ! » Dit-il en venant glisser ses mains sur celles de son épouse. Geste d'une extrême tendresse alors qu'il n'ose pas fondre sur elle pour l'embrasser. Il faut dire que son épouse n'a pas toujours été la plus tendre et qu'il a souvent eut l'impression qu'elle le détestait au plus profond de son être. « Comment vas-tu ? Ce sont des analyses médicales, tu es malade ? » Dit-il en montrant d'un geste de la tête le dossier marron qu'elle est venue chercher. « Je suis... Enchanté de te retrouver... » Murmure le dieu en appuyant ses paroles d'une légère pression sur les mains de sa femme.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Ven 9 Juin - 14:57




Retrouvaille dans un hôpital
Pseudo Feat Pseudo

Les étres humains sont tellement étrange que parfois j'avais dû mal à les comprendre ! Pourtant, j'essayais temps bien que mal de vivre parmi eux, mais ce n'est pas du tout évident. Le pire en réalité c'est que l'enfer me manque et je me rends compte que c'est l'endroit où je m'y sens le mieux, peut-être qu'un jour, nous rentrerons tous chez nous, enfin avec mon père je pense que nous allons attendre encore longtemps. Néanmoins,à cet instant je suis heureuse de revoir celui que j'aime et qui m'a rendu heureuse malgré l'attente que je lui ai imposé.Certains dieux étaient peut-être des hommes droits, mais aucun d'entre eux ne pouvait égaler Hadès. Il travaillait dans une morgue et je trouvais l'endroit plutôt bien même si c'est un peu triste de voir des cadavres sans vie, moi je passe mon temps, à leur parler et ça me fatigue parfois de devoir écouter les crimes qu'ils ont commis ou tout simplement la douleur qu'ils éprouvent même si tout ceci me rend triste je ne pouvais rien faire.

Depuis le temps que j'attendais, de le revoir et ce jour est enfin arrivé et j'étais tellement heureuse et soulager que je ne voulais plus être séparer de lui. Cependant,j'avais tout de même peur que mon père essaye encore de faire un truc stupide, car nous faire venir ici était stupide et déplacer même si j'ai rencontré des gens bien qui sont devenus mes amis.Je souriais tellement que j'étais aux anges et je l'attendais depuis tellement longtemps, que j'imaginai les pires choses, c'est dingue ! Mais, maintenant nous sommes enfin réunis et c'est le plus beau jour de ma vie. «Oui je pense bien et moi, j'avais peur qu'il te soit arrivée un truc ou que tu m'es oublié, mais je suis heureuse que nous soyons enfin réunis. Lui répondis-je sourient mes mains étaient dans les siennes et je le regardais avec tendresse et m'approche avant de lui donner un tendre baiser sur ses lèvres.
« Je vais bien, même si l'enfer me manque beaucoup. Oui j'ai dù faire un examen pour voir si je n'avais rien suite à un malaise que j'ai fait au boulot. Et toi ? Dis-moi comment vas-tu ? Je regrette vraiment le fait de ne pas t'avoir autant montré mon amour, mais sache que je ne te déteste pas bien au contraire je t'aime et je tiens à toi. »Je prenais le dossier et le pose sur la table avant d'admirer Hadès et m'approche de lui nos visages face à face et le regard attendrissent. « Je suis la femme la plus combler du monde. »Lui répondis-je tendrement en voyant sa main mettre une petite pression sur les miennes et je voyais bien qu'il était un peu en stresse. «  Tu es stressé ? Dis-moi ce qui ne va pas. »


© Flimartza
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Lun 12 Juin - 20:13


   
Corelia & Léandre
⚜ Retrouvaille dans un hôpital ⚜

   
Ce monde est étrange pour lui, nouveau, difficile à cerner et à comprendre. Les humains ne fonctionnent pas comme les dieux c'est vrai, leur vie est courte et ils courent partout, tout le temps. Hadès est quelqu'un qui prend son temps, qui fait les choses à son rythme et qui prend le temps de voir la merveille dans l'instant. Mais voir les humains pressés de vivre, de survivre et de mourir, c'est encore une chose qui le laisse perplexe. Il ne s'y fera pas il le sait et intérieurement il prie pour que cela ne dure pas, que son monde lui revienne et qu'il puisse reprendre sa place sur son trône des enfers auprès de son épouse. Il ne peut rêver mieux et pourtant il connaît assez son frère pour savoir que ce dernier jouera encore et encore de la situation, et qu'il ne les fera pas rentrer avant un bon moment. Nul doute que Zeus a ses raisons, mais rien qui ne justifie un tel voyage. L'enfer est un endroit qui n'attend pas, Hadès aurait apprécié un traitement de faveur pour rester dans son royaume. Mais nul traitement particulier avec Zeus, il faut comme toujours se plier à ce qu'il veut et ruminer en silence si on ne partage pas ses envies. Pourtant il réalise que le fait de retrouver sa femme est sans doute un cadeau, peut-être même une sorte d’excuse pour avoir été exilé aux enfers, cet endroit chaud et malodorant où il passera son éternité. Plus que cela le dérange depuis qu'il a son épouse, mais parfois la responsabilité lui pèse. « Oui je pense bien et moi, j'avais peur qu'il te soit arrivée un truc ou que tu m'es oublié, mais je suis heureuse que nous soyons enfin réunis. » Il sourit doucement à son épouse, comme toujours elle s'inquiète avant de se rendre compte que les choses s'arrangent toute seul. « Non je ne t'ai pas oublié. C'est impossible pour moi d'oublier mon épouse... » Murmure Hadès en venant replacer derrière son oreille, une mèche de cheveux blonds qui dépassait. Elle est magnifique. Elle s'approche et vient l'embrasser, aussitôt il répond à son baiser avant de se reculer pour la regarder.

« Je vais bien, même si l'enfer me manque beaucoup. Oui j'ai dù faire un examen pour voir si je n'avais rien suite à un malaise que j'ai fait au boulot. Et toi ? Dis-moi comment vas-tu ? Je regrette vraiment le fait de ne pas t'avoir autant montré mon amour, mais sache que je ne te déteste pas bien au contraire je t'aime et je tiens à toi. » Il reste surpris en entendant cette déclaration. Il faut dire qu'il a toujours eut l'impression que son épouse pouvait s'enfuir à tout moment, tant la vie auprès du Dieu semblait difficile et presque insupportable. Il savait au fond de lui qu'elle ne l'aimait pas mais il espérait qu'elle ressente un peu de tendresse, des sentiments amicaux pour sa personne. Et l'entendre lui dire qu'elle regrette de ne pas lui avoir montré toute sa tendresse mais aussi qu'elle l'aime et qu'elle tient à lui, c'est assez nouveau pour que le Dieu en reste estomaqué. Chose rare avec Hadès qui a toujours une petite pique à envoyer, fait assez rare pour être marqué d'une pierre blanche. « Je vais bien et... Je t'aime aussi... » Murmure Hadès en se mordant la lèvre doucement, il est bien rare qu'il se laisse aller aux déclarations mais il peut bien faire un effort pour une fois. « Un malaise ? Comment ça ? » Dit-il en revenant à ses inquiétudes, n'aimant pas entendre que son épouse n'est pas au mieux de sa forme. « Je suis la femme la plus combler du monde. » Peut-être que cela leur fera du bien finalement, un séjour sur terre. Cela leur permettra de se retrouver. « Tu es stressé ? Dis-moi ce qui ne va pas. » « Pardonne moi c'est tout ceci qui me chamboule... La descente sur terre, nos nouvelles vies. C'est nouveau et déroutant. Je me demande ce que Zeus prépare encore ! » Dit-il en venant enlever sa blouse qu'il dépose sur un porte manteau. « Tu entends sale lâche ?! C'est encore une de tes nouvelles lubies ?! » Dit-il tout fort en regardant en l'air, avant de lâcher un juron. « Il ne répondra pas, comme toujours. Tu seras d'accord pour aller boire un verre, faire une pause ? Nous avons beaucoup à nous raconter je crois. » Dit-il avec un sourire tendre, en lui tendant la main pour quitter cet endroit froid et un peu glauque pour des retrouvailles.
   
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   Jeu 15 Juin - 22:12




Retrouvaille dans un hôpital
Pseudo Feat Pseudo

J'avais tellement de questions dans ma tête et je me demandais surtout ce que mon cher père allait préparer encore, avec lui il fallait s'attendre à tout ! Je ne voulais pas trop rester dans ce monde fou surtout que je ne comprends pas trop les humains et leurs façons de fonctionner, en même temps c'est normal, c'est tout nouveau pour moi. Cependant, heureusement qu'il me reste les morts avec qui je peux parler et observer mais, sur terre ce n'est pas comme en enfer ou la-bas je peux parler librement, ici on risque de me prendre pour une folle et m’enfermer dans un hôpital. Néanmoins, j'étais tout de même inquiète pour cerbère il doit être tout seul en enfers et personne ne s'occupe de lui, mon père pourrait faire un geste et nous le ramener lui trouver un endroit, le pauvre et j’espère surtout qu'il va bien ! Oh mon dieu vivement qu’Hadès et moi nous repartions aux enfers, car je ne pense pas que, je pourrais faire ma vie sur terre.

Je sais que je m’inquiète pour rien et que parfois je pense toujours au pire, mais que voulez- vous, c'est tout moi ça. Cependant, j’admets aussi que pour mon mari, ce n'est vraiment pas facile de devoir tout gérer et d'avoir des âmes qui se plaignent tout le temps, malgré tout il s'en sort toujours et je l'admire pour ça. «Tu sais pour moi, c'est pareil et j’espère que maintenant nous ne serons plus séparés.Je m’inquiète pour notre chien cerbère,j’espère qu'il va bien.»Lui répondis-je avant de l'embrasser tendrement.C'est là que je réalise que mon plus beau cadeau,c'est lui.

Pour une fois dans ma vie je me rends compte de la chance que j'ai de l'avoir dans ma vie et je sais également que je n'ai pas été très tendre avec lui et je regrette ça, car il ne méritait pas du tout ça ,et je veux vraiment que nous construisions notre propre vie ainsi que notre propre famille. J'étais une vraie gamine et si ,je pourrais revenir en arrière je le ferais, peut-être que c'est de vivre sur terre qui m'a fait comprendre toutes ses choses. « Pour toujours et à jamais ensemble mon amour.Je suis heureuse que tu ailles bien.»On avait tellement de choses à nous dire et c'est la premiére fois que j'entends dire le mot 'je t'aime aussi',Hadès n'est pas comme ça d'habitude mais, ça me touche d'entendre ce mot qui me touche en plein coeur.« je travaillais et d'un coup je suis tombé un moment dans les pommes, surtout qu'en, ce moment je n’arrête pas de manger et l'alcool je ne supporte plus, le pire c'est que je crois que c'est les morts que je vois qui commence à perturber. »Je pense que le mieux c'est de prendre quelque jour de congé et d’être avec Hadès pour que tous les deux nous nous retrouvons en toute tranquillité. « Je comprends, ce n'est pas notre monde, à nous. Oui je te comprends et je me suis dit la même chose au début, j'espère qu'on ne vivra pas ici à vie ! Je ne sais ,j'espère qu'il ne prépare plus rien, car je pense qu'il a fait assez dégât, d'ailleurs je me demande pourquoi, aucune personne ne s'opposent à lui, cela ne m'aurait pas dérangé mais, j'ai peur de mon père et de ce qui pourrait faire.»Certes j'étais peut-être méchante avec mon père,mais il n'a pas fait grand chose pour moi, alors oui je lui en veux. Je regarde Hadès qui quitte sa blouse de travail et l'accroche, au porte manteau. Je le regardais en sourient. « Oui j'ai quelque nouveaux lubies,les humains nous apprennent beaucoup de choses, notamment leurs langages assez difficiles à comprendre.»C'était tellement bien de le voir dire toutes ses choses,surtout lorsqu'il jugerait c'était drôle de l'entendre dire certaine chose ou mieux lever les yeux en l'air,ça m'a toujours fait sourire et rire aussi. « Oui le connaissent il ne répondra pas et ne viendra pas, comme le ferait certains rois. J'accepte le verre avec grand plaisir et je pense qu'une pause nous fera le plus grand bien. Oui nous avons beaucoup de choses à nous dire. »Lui répondis-je en sourient et le regardant dans les yeux,il me tends la main et pose la mienne dans la sienne,avant que nous quittions l'endroit pour nous rendre dans un lieu plus adéquate,laissent ainsi mon examen en réalité je n'avais pas envie de voir ça,je le verrais demain ou une prochaine fois.


© Flimartza
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille dans un hôpital ( pv Léandre T. Lightwoo & Corelia Hellfire )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Temoignage extraordinaire d'un ALGERIEN apres une visite en HAITI
» Retrouvaille dans la forêt luxuriante...
» Un sous-officier de l'armée de l'air décède à Kaboul
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Archives de la ville :: Archives de la Ville :: RP Terminés-
Sauter vers: