Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
L'événement en cours est celui de la fête lunaire
N'hésitez pas à nous rejoindre ici.

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Seiya Mordoh
Date d'inscription :
13/06/2017

Messages :
20

Je suis :
Hécate

J'ai :
28ans

Mon Gamma est :
ma plaque militaire

Votre pouvoir :
Amplification émotionnelle

Je suis :
coach sportif à l'armée.

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Iwan Rheon

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]   Mer 14 Juin - 21:58


   
QU'EST-CE QUE TU NE COMPRENDS PAS DANS "CASSE-TOI" ?
Tu m'emmerdes, du plus profond de ma divinité.
Sale journée, sale journée. Le regard de Seiya observait tantôt la lune belle et ronde, tantôt la falaise contre laquelle il gravitait. Il était bien là, à léviter dans le vide. Cela faisait plus d’un mois qu’il venait ici et plus d’un mois que cet idiot d’Anubis lui tournait autour chaque soir, comme s’il attendait quelque chose. Mais il n’aurait rien. Encore moins ce soir. Il n’aurait même pas le plaisir d’admirer son dos peu couvert par son habituel débardeur noir. Pour une fois, le dieu déchu souhaitait réellement du calme et préféra trouver foyer sur un morceau de la falaise rompant sa façade lissée. Il savait qu’il ne devait pas utiliser son pouvoir ainsi, mais vu d’en haut, tout voyeur curieux pourrait voir un pauvre fou assis sur une chaise de pierre. Pas de quoi s’inquiéter donc. Puis même, qui oserait venir observer par-delà la falaise de ce cimetière à part un suicidaire ? Il avait accordé un minimum de temps pour se créer ce plan tranquille, ne pouvant trouver une paix qu’ici. Il devrait l’avoir. Presque serein, et sûr de passer cette soirée sans regard insistant, désormais, son esprit tentait de se calmer de cette journée tumultueuse.

Son regard n’osait observer ses mains, anciennement tâchée du sang de l’un de ses apprentis. Perdre l’un de ses poulains était compliqué, plus que de perdre ses frères et sœurs au combat sans avoir pu y être. Il était sous sa responsabilité, lui et un deuxième apprenti qui avait été abattue par l’un des supérieurs de Seiya. Comment la situation avait-elle pu lui échapper autant ? Pourquoi cet idiot se trouvait avec une arme pendant un entrainement sportif ? Pourquoi avait-il soudainement pointé son arme sur l’un de ses semblables ? Seiya ne comprenait que partiellement la guerre, mais pourquoi les conflits aussi violents pouvaient-ils exister entre deux frères militaires ? Un gout amer dans sa bouche lui offrait l’impression qu’il y était lui-même pour quelque chose. Le ton était monté entre lui et le feu agresseur. De nombreuses âmes dans le camp, plus précisément ses poulains s’entrainant autour de lui, avaient vu certaines émotions empirer suite à ça. Il aurait dû partir, s’éloigner, le temps que cette amplification se calme et que tout revienne à la normal. Mais il avait préféré penser qu’il avait encore le contrôle sur ce pouvoir.

L’un serait enterré sans les honneurs tandis que le second se trouvait à l’hôpital dans un état critique. Pourquoi les humains avaient-il un tel gout de sang ? Pourquoi ne pouvaient-ils pas s’empêcher de se tenir tranquille entre eux ? Juste, pourquoi. Le brun avait beau essayer de pointer du doigt la mentalité déséquilibrée de l’Homme, une part de cette affaire était reliée à lui. Un soupir s’échappa de ses lèvres alors que quelques minces graviers dévalèrent le mur pour atterrir dans sa chevelure, provoquant un sursaut chez le militaire. Ses fesses se posèrent aussitôt par réflexe sur le morceau de mur avant que sa main ne vienne déblayer la poussière qui s’était logée sur sa tête. Finissant par secouer sa tête pour dégager les dernières bêtises, son nez se releva pour faire face, à quelques mètres au-dessus de lui, à celui qu’il aurait préféré ne pas voir aujourd’hui. Il sentait encore son pouvoir avoir des ratés. Combien de temps avant que ça ne recommence ? Son cœur venait tout juste de s’emballer face à la pression que lui prodiguait cet imbécile. Avec un peu de chance, cet idiot aurait une bonne vue et une certaine empathie pour comprendre son mal-être. Qui sait, peut-être qu'enfin, il le laisserait tranquille sans demander son reste ? C'était ce qu'exprimait son regard éclairé par la lueur de la lune. Des yeux clairs, exprimant le même agacement que d'habitude mais avec une pointe de "pitié, laisse-moi".

   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Sirius McCree
Date d'inscription :
14/06/2017

Messages :
9

J'ai :
27

Je suis :
Infirmier

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Grant Gustin

avatar
Netjer

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]   Ven 16 Juin - 16:05


 

 
 

 
Casse-toi
Avec Seiya
 

 

Comme tous les jours, mes pas me dirigèrent vers le cimetière de la ville. Pour la première fois depuis que j’avais commencé ce manège, j’hésitai à rentrer. Comme à chaque fois, je voulais dire à Hécate que j’étais désolé pour elle ... Euh lui. Qu’elle ne méritait pas ça. Je ne demandai si enfin j’aurai le courage de parler ... En tant que Sirius, j’en avais du cran pour parler de ce que j’avais sur le cœur mais là, j’avais l’impression de redevenir le petit Anubis. C’est pour ça que j’avais préféré ne pas chercher ce qu’étaient devenu les autres au début. Allez Anubis, tu étais un dieu et tu es un humain fort ! Alors maintenant, tu vas aller lui parler puis partir et après ne plus jamais reprendre contact avec lui sauf en cas de nécessité.

Ce petit manège dura encore quelques minutes avant que je me décide à sortir une cigarette pour me calmer. Mes mains tremblaient tellement que je la fis tomber ... Eh merde ... Tant pis, c’était peut-être le signe que je devais arrêter. Je lâchai un dernier soupire à fendre l’âme en rangeant tout mon attirail pour rentrer définitivement dans le cimetière à la recherche d’une silhouette bien particulière. Je marchai tranquillement en slalomant entre les tombes. Je trouvais ça dommage qu’on embaume plus les morts mais les tombes actuelles me semblaient une belle manière de rendre un dernier hommage.

Mais parmi toutes ses pierres, je n’arrivai pas à trouver la silhouette masculine de Hécate et cela m’embêtait vraiment. J’étais pourtant sûr de la trouver ici mais elle était introuvable. Une injure sortit de ma bouche avant de me diriger vers la falaise à côté pour me poser les pieds dans le vide et réfléchir à où je pourrais la trouver. Comme si Zeus avait entendu mes prières, des yeux clairs rencontrèrent les miens. Mon visage se mouva pour créer une parfaite imitation de la carpe et mon deuxième réflexe fut de me relever pour reculer ensuite. J’avais tout simplement peur d’être aussi proche d’elle ou de lui ... Surtout qu’il semblait vouloir être seul pour s’être mis là volontairement.

« Est-ce ... que t’es tombé ? Enfin ... Je veux dire ... T’as besoin d’aide ? »

Mon courage s’était barré avec mon élocution apparemment. Ok là, on partait sur quelque chose d’assez pathétique. J’hésitai vraiment à partir directement mais là, je m’inquiétais vraiment pour son sort. Je me mis à chercher autour de moi le moyen de le chercher et pouvoir le remonter mais rien ne me venait.

« Euh ... Tu bouges pas ... Je vais trouver un truc. »

Je suis passé du stade pathétique au stade gamin de 16 ans qui doit faire un exposé devant tous ses potes de classe. Non mais oh tu es un dieu Anubis ou pas ? Réveille-toi !

 
   

made by pandora.

   

 
Revenir en haut Aller en bas
Seiya Mordoh
Date d'inscription :
13/06/2017

Messages :
20

Je suis :
Hécate

J'ai :
28ans

Mon Gamma est :
ma plaque militaire

Votre pouvoir :
Amplification émotionnelle

Je suis :
coach sportif à l'armée.

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Iwan Rheon

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]   Mar 20 Juin - 22:17


   
QU'EST-CE QUE TU NE COMPRENDS PAS DANS "CASSE-TOI" ?
Tu m'emmerdes, du plus profond de ma divinité.
Un soupir. Un très long et trop long soupir s’échappa, vidant la totalité de mes poumons sans que je ne le veuille. Ce fut à court de souffle qu’il s’arrêta et que je repris une respiration agitée. Mon regard perdit celui d’Anubis à peine commença-t-il à parler ou plutôt, à vomir sa bêtise. Bon sang, qu’il était pathétique. Je préférais le coincé froid qui m’ignorait à Olympe plutôt que ce garçon inquiet au moindre coup d’œil dans le vide. Ma tête alla se nicher dans le creux de ma main, me massant doucement les tempes. Ça y est, ses cris de panique m’avaient déjà donné mal à la tête. Par pitié Zeus, crame-le avec un de tes éclairs. Ou même mieux, crame moi. Electrocute-moi. Mais perdu dans mes rêves auprès de Zeus, je ne pensais même pas à répondre à ce désormais humain, si bien qu’il continua.

« Non mais c’est pas vrai… non, j’ai… Bon sang. »

J’avais à nouveau relevé mes yeux pour lui parler mais il avait déjà disparu de mon champ visuel. Je tournais la tête à m’en faire mal au cou, vu l’inclinaison que je lui donnais en même temps pour essayer de trouver cet idiot… Un second soupir s’échappa, moins violent que le premier. Et c’est faisant mine de prendre des prises de la falaise en main, au cas ou un humain n’arrive et ne me voit, que je remontais, m’aidant de ma lévitation. Mes bras se posèrent en se croisant sur le haut de la falaise, posant finalement mon pied sur un appui pour couper court à mon pouvoir. Il me fatiguait facilement et je n’avais pas la force de me mettre à la même hauteur que ce triple idiot qui cherchait je ne savais quoi. Agacé, je finis par siffler de manière suraigüe avec mes doigts, un bon coup pour attirer son attention.

« Je-n-ai-besoin-de-ri-en. » prononçai-je la machoire serrée, sifflant ces mots avec agacement. Je frottais nerveusement mes yeux, essayant de contenir ma rage. Bon, en fait, je finis par remonter totalement, époussetant mes vêtements avant de dénier diminuer les mètres qui me séparaient d’Anubis, avant de feindre l’illumination.

« Ah, si, j’ai juste besoin d’un truc, que tu te casses. Que tu me lâches les baskets. » Je me rapprochais au fur et à mesure, rythmé par les phrases qui sortaient toutes seules de ma bouche. Elles sortaient seules, mais je les pensais bien et ne les regrettais aucunement. « Que tu me laisses vivre tranquillement. Que tu arrêtes de me rejoindre ici quasiment tous les soirs. Que tu arrêtes de m’obliger à voir chaque putain de jour ton visage de merlan frit. » Je m’arrêtais, désormais face à lui. Il était légèrement plus grand que moi, mais je m’en fichais. J’avais été entrainé par l’armée. Je ne craignais plus rien. Sauf pour mon égo. Mais comment pouvait-il être touché ce soir ? J’étais déjà meurtri, ma voix chevrotante et mes yeux brillants d’humidité mais sans plus l’exprimaient bien. J’étais face à lui. A quelques centimètres de lui. Mon visage à quelques centimètres du sien, si prêt que je pouvais admirer l’épaisseur de ses sourcils ridicules, son nez si en pique que j’avais l’impression que ma main pourrait s’écorcher en s’abattant dessus. Après des semaines à cotoyer le même endroit aux moments nocturnes, je découvrais enfin le clair de ses yeux. Il aurait pu avoir une enveloppe bien plus attirante que celle de l’Olympe s’il n’avait pas ce regard de chien battu.

« Je préférais l’être blasé et odorant de l’Olympe plutôt que la sombre merde ridiculement fragile que tu es ici. »

Je me lâchais, ça me faisait un bien fou sur le moment. Parce que ce n’était pas à ma caserne que je pouvais parler ainsi. Me battre ? Avec cet être pathétique ressemblant à ce que les humains appelaient un bisounours ? Et puis quoi encore ? La faiblesse serait devenue le thème de sa divinité s’il en était encore un sur terre. Un dieu de la mort en face de moi ? Ma peau en frémissait de rage après lui. Après tout. Après Zeus. Après moi-même. Je sentais mon pouls s’accélérer et avait l’impression de dégager des ondes si négatives que n’importe qui en serait irradié, même les morts.

« Retourne dans ton putain de sarcophage et va y moisir. »

   
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans "Casse-toi" ? [PV Sirius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» (LUFFEN) va te faire foutre, tu comprends ça ?
» quand je lis ça !!! grrrrrrrrrr !!!!
» T'sai, si t'en a marre de moi, dis le.- DJAWAD
» Apocalypse now
» 02. i have to go far away from you ☜ tina&artie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Quartier chic Sud :: Sygrou-Fix :: 1er Cimetière d'Athènes-
Sauter vers: