Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum connait une baisse d'activité suite au vacances.
Soyez indulgent.
Sinon TFO vous souhaite bonne vacance à tous!

Partagez | 
 

 Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Lun 19 Juin - 22:27

Je sens mes yeux se fermer devant les dizaines de lignes qui s'affichent sur mon écran. J'ai passé une bonne partie de la nuit dans la boîte Sigma à mixer par intermittence, à regarder les gens danser et à bavarder avec le barmaid. Puis je me suis levé à sept heures ce matin pour aller bosser dans une autre boîte... une boîte d'informatique où je suis bien payé, respecté et tout, mais où je me fais chier. On m'oblige à porter une chemise et une cravate, je dois mettre des lunettes spéciales pour que mes yeux ne s’abîment pas trop et les gens ne parlent que de codages, de virus et de pare-feu.

Blasé, je m'enfonce dans mon siège, retire mes lunettes et me frotte les yeux pour rester éveillé. Dire que je pensais pouvoir gérer ce rythme de vie, bosser jusque dix-sept heures, me doucher, manger, mixer, rentrer, me doucher, dormir, repartir. Sauf que je ne tiens plus. Il va falloir que j'annule quelques soirées pour me reposer et que je me concentre sur mon vrai job, celui qui me permet de gagner ma vie. Informaticien. Un des meilleurs de la boîte, selon mon boss, même si je suis sûr que n'importe lequel de mes collègues sont meilleurs que moi, parce qu'ils sont passionnés. Je ne le suis plus.


Garanx, viens là une minute.

Je relève la tête en entendant mon nom et m'empresse de me redresser pour voir qui m'appelle. Mon boss. A coup sûr, il a vu que je rêvassais et va me passer un savon. Je remets mes lunettes et me lève en ajustant ma cravate. Sur le chemin, je croise le regard d'un collègue qui lève un pouce en signe d'encouragement. Je lui souris et rejoins mon patron, l'air aussi innocent que possible. Je n'aurai qu'à lui dire que mes colocs ont fait une fête ou quoi et que je n'ai pas pu dormir. N'importe quoi tant qu'il n'apprend pas ce que je fais à la nuit tombée. Il me virerait direct en pensant que ça empiéterait sur mon travail ici, qui est vital pour les sociétés que nous protégeons chaque jour.

Un flic t'attend dans mon bureau. Je ne sais pas ce que t'as fait, Garanx, mais j'espère que ça n'influera pas sur ton travail, c'est clair?

Un flic? Pourquoi un flic voudrait me voir? Une chaleur anxieuse me monte dans la gorge et mes jambes me paraissent soudainement lourdes. Je n'ai rien fait de mal, j'évite de côtoyer les dealers, les drogués et tous les types de mauvaises fréquentations, je ne pourrais même pas leur servir d'indic. Non, je n'ai pas de raison de flipper.

Je hoche la tête en réponse à la question de mon boss. Il a l'air furieux, avec son index pointé entre mes côtes et ses sourcils froncés. Un seul faux pas et je peux dire adieu à mon job, mon salaire et ma colocation. Nerveux, je déglutis avec difficulté. J'effectue un rapide demi-tour et avance à une lenteur surnaturelle vers son bureau en tâchant d'éviter les regards de mes collègues. Bien entendu, ils ont tout entendu et me demanderont sûrement pourquoi un flic veut me voir. Sauf que j'en sais pas plus qu'eux!

Quand j'entre dans la grande pièce éclairée par des immenses fenêtres, je vois bel et bien un flic qui m'attend. Il n'a pas la tête de quelqu'un qui veut m'arrêter, c'est bon signe. J'essuie mes mains moites sur mon pantalon avant de lui en tendre une.


Bonjour, on m'a dit que vous vouliez me voir?
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Vasilis

Date d'inscription :
10/06/2017

Messages :
55

Je suis :
Hypnos

J'ai :
35 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage en forme de croissant de lune en bas du dos.

Votre pouvoir :
Endormir (par contact maintenant]

Je suis :
Officier de police

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Mike Vogel

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Jeu 22 Juin - 20:55

Cela faisait une semaine qu’ils étaient sur la trace d’une personne disparue. La victime était une adolescente de 16 ans du nom de Molly Harper. Habitué aux fugues de leur fille, les parents n’avaient pas contacté tout de suite la police, se disant qu’elle allait bien refaire surface un jour, elle le fait toujours. Sauf que là cela faisait plus de 3 jours et malgré les contestations du père ils finirent par appeler. Interrogé les parents, les proches, ses amis de lycée n’avaient servi à rien jusque-là. Elle n’était pas aimé de tout le monde au lycée, les professeurs faisaient même notion de «bagarre» qui aurait lieu régulièrement, mais de là à imaginer que quelqu’un lui veuille du mal. Il était encore bien trop pour parler d’homicide, bien qu’il n’écarta pas cette piste, il pouvait aussi s’agir de séquestration ou alors peut-être avait-elle fui pour de bon cette fois.

En fouillant les poubelles non lui, ils avaient réussi à trouver un ordinateur portable. Les parents confirmèrent que c’était bien le sien, pas difficile à reconnaitre aux vues du nombre de stickers, glitters flashy ornant l’appareil. Le problème c’était qu’Alexei n’y connaissait rien en ordinateur. Il faudrait sûrement déjà cracké le mot de passe, oui ce mot il l’avait appris d’Andy, leur informaticien. Mais ce crétin avait eu la mauvaise idée de pirater la base de données du FBI. Autant dire que cela n’avait pas plut du tout au chef et il avait été forcé de le suspendre. Le fait est que maintenant il était sans informaticien et personne ici n’était capable de le remplacer. Là-dessus, son chef lui ordonna qu’il n’avait qu’à trouver une nouvelle personne pouvant faire l’affaire. Il chercha donc d’abord la liste des derniers admis en fac d’information ces dernières années, en ne gardant que les meilleurs. Celui ayant eut les meilleurs résultats à ce jour se nommait Eugène F. Garanx et il travaillait actuellement dans une boite d’informatique. Il nota l’adresse sur un papier et quitta ensuite le poste pour s’y rendre.

Là-bas il montra son badge et demanda à voir le jeune homme. Il fut d’abord reçu par le directeur. Alexei ne perdit pas son temps à lui expliquer la situation, lui demandant juste qu’il voulait s’entretenir avec un de ses salariés. Après tout, il fallait déjà que ce dernier accepte, si c’était le cas il lui expliquerait après toue l’histoire bien entendu, mais dans cet ordre uniquement. Un petit manège qu’il ne sembla pas apprécier, mais franchement il s’en fichait pas mal, complètement même. Il le conduisit ensuite dans son bureau et le fit patienter. Quelques minutes après il revint accompagné du jeune homme. Il était nerveux, cela se sentait, il devait sûrement se demandait qu’est-ce qu’un flic lui voulait. Il lança un regard à son patron, ils seraient mieux seuls pour discuter.

«J’aimerais m’entretenir seul à seul avec lui.»

Ce n’était pas une question, comme il semblait bien l’entendre. Il voyait bien qu’il avait envie de protester de dire quelque chose, mais sûrement se dit-il que cela ne servirait pas à grand-chose, age décision. Bref, une fois qu’il eut quittait le bureau il avança vers le jeune homme pour lui tendre lui serrer la main.

«Eugène Fritz Garanx ? Inspecteur Vasilis. Assieds-toi je t’en prie». Lui-dit d’un léger sourire, voulant le rassurer un peu. Il lui désigna une chaise de la main et s’assit en face de lui. Il le regarda droit dans les yeux, histoire de bien capter son attention.

«Alors, comme ça il parait que tu es un petit génie de l’informatique, j’ai vu tes résultats à la fac d’informatique, tu es sorti le meilleur de ta promotion, impressionnant.»

Il se pencha plus près vers lui, avança sa tête.

«Si je te demande de cracké un ordi, c’est dans tes cordes ? Oui je suppose. Vois-tu notre informaticien nous a lâché et personne chez nous ne s’y connait assez pour faire cela. Alors, qu’en dis-tu ? Tu seras rémunéré bien sûr, si résultats il y a,  cela va sans dire.»


iS IT A DREAM OR A NIGHTMARE ? ~
Fiche - Liens- RPS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Dim 25 Juin - 20:19

Je me tords les mains après qu'il m'en ait serrée une et hoche la tête de façon positive à sa question. Oui, je suis bien Eugène Fritz Garanx... ce qui m'interpelle, c'est qu'il connaisse mon second prénom alors que je doute que mon boss connaisse même mon premier. Il a fait des recherches sur moi. En bien ou en mal? Non, je n'ai rien fait de mal, je n'ai que dalle à me reprocher. Je déglutis quand mon boss sort de la pièce en me lançant un regard où se mêlent l'inquiétude et le reproche. Il ne veut pas perdre un élément aussi important que moi, je le comprends bien. Mais je n'ai rien fait. Je voudrais le lui dire, mais ça paraîtrait suspect et, de toute façon, il a déjà fermé la porte. Je tourne mon regard vers le flic, l'inspecteur Vasilis. Ce n'est plus que lui et moi... Je m'assied sur le siège qu'il me désigne, satisfait de voir qu'il s'installe aussi. Au moins il ne se la joue pas "je suis supérieur et tu n'es qu'une merde de sous-fifre". Parfait.

Je hoche à nouveau la tête quand il me parle de mon parcours professionnel. Oui, je suis très doué dans mon domaine et j'étais en tête de liste en sortant de la fac. Je préfère ne pas intervenir, ne sachant pas trop si il trouve ça bien ou non. Son ton est tellement neutre que je ne sais pas s'il me complimente ou s'il me fait des reproches.

La suite me prend de court. Il veut que je pirate un ordi pour la police? Mais c'est légal ça?! Je me rends compte que j'ai les yeux grands ouverts et je me force pour les refermer. Dire que j'ai passé toute mon adolescence à flipper chaque fois que je craquais un site internet ou un ordi pour rendre service, voilà qu'un flic vient me proposer de me payer pour le faire! Je n'en reviens pas. Je mets quelques secondes à réaliser qu'il attend ma réponse.


Oui, j'en suis capable... enfin ça dépend de l'ordi et des éventuels programmes de cryptage qui s'y trouvent, mais ça devrait le faire.

Je parais hésitant mais, intérieurement, je ne doute pas une seconde d'en être capable. Jusqu'ici, aucun ordinateur, programme ou site ne m'a résisté longtemps. Il faut parfois que je m'acharne et j'ai une fois songé à abandonné, mais j'ai toujours persévéré et j'ai réussi. Même si ça doit me prendre des heures.

Mais... ce sera légal? Je veux dire, je n'aurai pas de problèmes? Parce que le piratage est un délit ou un truc du genre, non?

Oui bon, je me doute que si il vient me demander mon aide c'est que c'est légal, mais on ne sait jamais. Imaginez que ce type soit un flic corrompu et que je sois arrêté pour l'avoie aidé ou quoi? Non, je ne ferai rien tant que je ne serai pas certain de n'avoir aucun problème. Pas question de me retrouver en taule pour avoir rendu un service.
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Vasilis

Date d'inscription :
10/06/2017

Messages :
55

Je suis :
Hypnos

J'ai :
35 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage en forme de croissant de lune en bas du dos.

Votre pouvoir :
Endormir (par contact maintenant]

Je suis :
Officier de police

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Mike Vogel

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Ven 30 Juin - 21:54

Oula, il a l’air tendu le gamin, enfin normal considérant la situation. Mais bon, il faut qu’il se détende, s’il avait voulu l’arrêter ou lui faire passer un interrogatoire, il  l’aurait fait dans les règles et il serait déjà avec des menottes aux poignets. Mais non, il avait d’ailleurs choisi de s’entretenir ici pour de déformaliser cette discussion un peu, le détendre, on ne sait jamais il y en a qui sont sensibles. Cela lui est déjà arrivée de voir des gens s’évanouir en pleine interrogatoire, bon qu’une femme c’est vrai et elle avait un sérieux trouble d’anxiété. Mais bon, un peu de savoir-vivre ne faisait pas de mal non plus. En tout cas, il ne le quittait pas des yeux, observant le moindre de ses gestes, mimiques ou autres, chose qu’il avait pris l’habitude de faire avec tout le monde, même hors du boulot. Il a toujours été un grand observateur, devinant facilement lorsque quelqu’un cherche à le mener en bateau, lorsque quelqu’un lui ment. Mais il ne s’agissait pas juste de ça ici, Alexei n’accordait pas son estime facilement, pour cela il avait besoin de voir à quel type de personne il avait affaire, s’il pouvait compter sur cette personne.

Il ne peut s’empêcher de noter l’étonnement dans son regard, la confusion aussi. Mais pour l’instant, il avait juste besoin de savoir s’il était capable, il ne pouvait pas le parler encore du contenu de l’affaire. Il ne doutait pas de ses compétences, les diplômes parlaient pour, restait à en savoir plus sur cette motivation. A priori il semblait pour, mais s’interrogeant tout de même sur la légalité de la chose, ce qui le fit sourire.

«Tu n’as rien à craindre, je ne vais pas de demander de pirater l’ordi de la fille d’un agent de la NSA ou le Pentagone, ce dont j’ai besoin c’est quelqu’un pour cracker ses mots de passe et me récolter rapidement les informations nécessaires à l’enquête. Je ne peux pas t’en dire plus là-dessus.»

Il se sentait tout de même obligé d’ajouter quelques précisions.

«Bien sûr, si tu acceptes, tu devras garder le secret sur tout ce que tu entendras là-bas, on te feras signer un petit papier.»

S’il acceptait, il ne resterait plus qu’à en parler au patron, mais bon ça ce n’était une formalité.


iS IT A DREAM OR A NIGHTMARE ? ~
Fiche - Liens- RPS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Mar 4 Juil - 12:37

Je hoche rapidement la tête quand il m'assure que je n'aurai pas de problème étant donné que je ne vais pas pirater l'ordi d'une personne importante. Il n'empêche que l'affaire doit être importante pour qu'on vienne me demander de participer à sa résolution. Je me retiens de lever les yeux au ciel quand, évidemment, il me sort la phrase typique des séries policières "je ne peux rien dire". Donc il veut que je pirate un ordi mais je ne peux rien savoir avant d'accepter? Et après quoi? Dès que j'aurai dit oui, on m'annoncera que je pirate un membre mafia qui risquera de me retrouver et de me faire la peau? Merci mais non merci!

Je passe une main sur mon visage, découragé. De toute façon, je n'ai pas vraiment l'impression d'avoir le choix, si? Je ne suis pas surpris quand il me précise que je devrai signer un contrat de confidentialité. Ca coule de source, même pour un simple informaticien comme moi.


D'accord. Ca se passe comment du coup? On fait ça maintenant ou on se donne rendez-vous? Je ne suis pas sûr que mon boss appréciera de me voir partir avec vous.

Ca le persuadera que je suis un criminel qui vient de se faire arrêter, et je pourrais dire adieu à mon job en moins de temps qu'il m'en faudra pour pirater l'ordi. En plus, je n'ai pas finit le boulot qu'on m'a confié pour la journée et je n'ai pas spécialement envie d'accumuler du retard, ça m'obligerait à faire des heures supplémentaires et je ne pourrais pas aller mixer pendant un soir ou deux...
Revenir en haut Aller en bas
Alexei Vasilis

Date d'inscription :
10/06/2017

Messages :
55

Je suis :
Hypnos

J'ai :
35 ans

Mon Gamma est :
Un tatouage en forme de croissant de lune en bas du dos.

Votre pouvoir :
Endormir (par contact maintenant]

Je suis :
Officier de police

On me dit que je ressemble beaucoup à :
Mike Vogel

avatar
Garcia

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Dim 16 Juil - 21:55

[HRP : Désolé pour l'attente, j'étais malade et pas forcément d'état à rp, mais ça va mieux maintenant ^^"]


Il hoche la tête, plusieurs fois, il a toujours l’air aussi nerveux, mais au moins il a compris la situation. Bien sûr, il a le choix, ce n’est en rien une obligation, bien que cela l’arrangerait vraiment qu’il accepte. Il avait déjà pris de son temps pour venir ici, alors s’il devait arpenter la ville de long en large pour trouver un autre hackeur décent, il allait vraiment finir par perdre son calme. Mais heureusement, il ne semblait pas réticent à l’idée de coopérer avec la police, juste anxieux, mais c’était compréhensible après tout. Il finit par lui dire qu’il est d’accord, brave petit. Seulement, il souhaite d’abord savoir comment il va faire avec son patron. Oui, c’est sûr qu’il allait le briefer un minimum. Il s’en chargerait, c’était ce qu’il comptait faire depuis le début.

«Je me chargerait de lui parler. Tu finis à quel heure ?»

S’il lui demandait cela c’était parce qu’il avait d’autres personnes à interroger et comme ça, cela lui laissait le temps de reprendre ses esprits et terminer tranquillement son travail. Le mieux aurait été de l’avoir tout de suite, mais bon d’un côté cela l’arrangeait de ne pas l’avoir avec lui pendant qu’il allait chez les gens.

«Je vais te laisser, j’ai quelques personnes à interroger avant concernant l’affaire, je passerais te prendre ensuite, alors ne traîne pas hein ?».

Le jeune homme semblait une personne sérieuse, alors il n’avait aucun doute là-dessus, mais c’était plus pour la forme qu’il l’avait dit. Il se leva, serra la main du jeune homme, le remerciant de son aide.

«A toute à l’heure gamin». Lui dit-il avec un bref sourire. Puis il quitta le bureau. Le patron n’était pas loin, guettant la scène. Il l’interpella, lui disant qu’il voulait lui parler. Ils allèrent dans son bureau et lui fit un petit topo. Après quoi, il put continuer ce qu’il avait à faire. Une fois ses interrogatoires fini, il partit récupérer Eugène et le fit monter dans sa voiture.

«On va travailler ensemble maintenant, alors tu peux me tutoyer et m’appeler mon prénom, c’est Alexei. Je t’en prie monte». Il lui désigna d’un geste de la portière avant. Pour lui, c’était important de savoir à qui y avait affaire, c’était la moindre des choses et puis il était curieux aussi.

«J’espère que je ne te coupe pas la soirée, tu avais peut-être des choses de prévu ? Un rendez-vous ? Une sortie entre amis ?»

Il aimait bien titiller les gens, surtout les plus jeunes, c’était amusant de voir leur réaction. Mais cela partait d’une bonne intention, il le sentait bien ce petit jeune, il avait l’air d’être une personne bien. Et puis, il avait un peu de trajet avant d’arriver au poste, alors autant parler un peu.


iS IT A DREAM OR A NIGHTMARE ? ~
Fiche - Liens- RPS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   Ven 11 Aoû - 21:59

Le flic m'assure qu'il parlera à mon boss, ce qui me rassure plus ou moins. Il aurait risqué de ne pas me croire mais un flic est bien obligé de dire la vérité donc il ne me renverra pas en pensant que je suis un criminel. Parfait. Je réponds au flic que je finis à 17 heures, ce qui veut dire que je vais devoir travailler normalement d'ici à ce qu'il soit libre pour me briefer. Génial! On me vend une super affaire un peu flippante, qui change du quotidien, et il faut que je travaille sur la sécurité de sociétés lambda en attendant? C'est comme tendre une sucette à un gosse en lui disant qu'il l'aura plus tard, c'est cruel. Mais bon, je hoche la tête et sors du bureau derrière lui pour retourner à mon box. Evidemment, les collègues me regardent bizarrement et me demandent ce qu'il voulait, mais je les ignore. Je ne peux certainement pas en parler et je préfère ne rien dire plutôt qu'inventer un mensonge nul.

Quelques heures plus tard, après avoir rédigé nombre de pare-feux pour un magasin de meubles type Ikea, je peux enfin sortir de la société. Ma veste en cuir brun sur l'épaule, je me hâte de quitter l'immeuble et évite avec soin de croiser mon boss qui me poserait mille questions et me mettrait en retard. Je suis sûr que ce Vasilis est déjà sur le trottoir à m'attendre. En effet, quand je sors de l'immeuble après avoir salué la standardiste, une voiture est garée juste devant, l'agent de police posté à côté. Je hoche la tête quand il me donne son prénom et me dit de le tutoyer... ça va être dur mais je vais essayer. Sans rien dire, je monte dans sa voiture et attends qu'il prenne place derrière le volant. Je suis en train d'attacher ma ceinture quand il me demande si j'avais quelque chose de prévu ce soir.


Non, rien du tout. Je mixe en tant que DJ certains soirs mais je suis de congé aujourd'hui, vous... tu as de la chance.

Je vous l'avais dit, ce sera compliqué de tutoyer un agent de police qui va potentiellement être mon troisième employeur. Mais bon, il est sympa alors je vais faire des efforts pour être plus à l'aise avec lui. Il me propose un job, pas un séjour derrière les barreaux!

Où allons-nous?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment ça, "la police veut me voir"? • Alexei et Eugène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Le Rocher De Marbre.
» Overbookée ! [PV]
» St Domingue/Haïti : La Vente Au Rabais Des Haïtiens
» Chez les gens on ne voit que deux choses : ce qu’on veut y voir et ce qu’ils veulent bien nous montrer.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Archives de la ville :: Archives de la Ville :: RP Terminés-
Sauter vers: