Bienvenue sur The Fall of Olympus !
Le forum a ouvert ses portes le 24 février 2017.
Venez en grands nombre ! Nous attendons plus que toi !
Le forum connait une baisse d'activité suite au vacances.
Soyez indulgent.
Sinon TFO vous souhaite bonne vacance à tous!

Partagez | 
 

 Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar

MessageSujet: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Lun 17 Juil - 16:16

Des courses sympathiques


Skylar Parker ft. Shin S. Baker





J'étais assise sur un fauteuil depuis bientôt trois heures à passer des articles de nourriture, de boisson et d'autres articles non identifiable. J'étais habillé de ma tenue de travail et avait attaché mes cheveux afin de faire un peu plus professionnel. Il y avait beaucoup de clients comme d'habitude, la plupart oubliant de répondre à mon «Bonjour» trop obsédé par leur course. Je n'avais pas eu le droit à une minute de pause, les clients ne me laissant pas le temps d'en prendre une. La plupart des clients qui passaient à ma caisse étaient des femmes avec des enfants pas très âgé ou encore des personnes âgés qui allaient très lentement. Je soupirais souvent entre deux clients qui était, on peut le dire "chiant" puis je reprenais calmement en me disant que le prochain serait moins énervant. Les trois heures étaient au moins passés rapidement que je n'avais pas eu le temps de parler avec mes collègues, et parler avec les clients étaient impossible.
Un homme beaucoup plus vieux que moi vint à ma caisse rapidement, sûrement parce que c'était une caisse vide pour l'instant. Je lui souris et comme avec tous les clients, je lui sortis un «Bonjour» en espérant que peut-être il y réponde.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Mar 18 Juil - 14:41

« Des Courses Sympathiques »

ft. Skylar Parker
Que voulez-vous que je vous dise concrètement? Je vais faire des courses, il n'y a pas à en faire une annonce national. Une poche dans une main, j'y vais confiant sachant exactement ce que je dois me procurer. Un tour de commerce et la chose est vite réglée même si je redoute la chose la plus horrible du monde: la caisse entre les troisième âges qui prennent trente ans à compter leurs pièces car à force de prendre des babioles ils ont de la monnaie à revendre et ne parlons pas de ceux qui tapent la tchatche aux caissiers alors que la seule chose qu'on souhaite c'est de s'en aller très vite. Mais trêve de ralage attitude. Ce mot n'existe certes pas mais je ne suis pas là pour faire le vocabulaire et tout ce qui va avec des gens autour de moi.

Voilà enfin mon tour. La charmante demoiselle m'adresse un bonjour et voilà que je me sens flatté. Je sais bien qu'elle fait cela à tout le monde mais je reste sur mon point, à me dire que je ne suis que la seule personne pour qui elle le pense vraiment. "Bonjour très chère, comment allez-vous en cette belle journée?" rétorquais-je tout en récupérant doucement mes affaires pour faire durer ce moment si spécial. "Vous avez hâte de rentrer dites moi? Ce n'est pas trop épuisant et répétitif comme travail, ça va? Vous le vivez bien?" lui demandais-je en lui adressant un de mes plus beaux sourires. Je porte mon regard sur le reste des clients et j'ai bel et bien l'impression que le nombre diminue depuis que je suis ici. Allez savoir. Je lui fais perdre de l'argent en faisant ça d'un côté en lui réduisant son effectif mais au moins, moi je me préoccupe d'elle et je ne la traite pas comme une moins que rien. Vu son jeune âge, elle a juste besoin d'argent durant soit les vacances, soit en général.

Je reporte mon regard vers elle, plongeant le bleu de mes yeux dans les siens. Je sais bien qu'avec l'âge que j'ai sur cette Terre, je pourrais être son père si je l'avais eu aux alentours des 15 ans mais cela dit, elle n'est pas obligée de le savoir d'autant plus que j'ai souvent entendu dire que je faisais beaucoup moins que mon âge. "Vous finissez à quelle heure dites moi par simple curiosité?" l'interrogeais-je. Ce qui est vrai. Je ne fais que la conversation. Rien d'offensif. Je range mes courses peu à peu tout en sortant un porte monnaie rempli à ras bord. Ca me fera gagner du temps, en espérant que cela ne l'ennuiera pas trop.
014 © Lunay's invention
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Mar 18 Juil - 15:54

Des courses sympathiques



Skylar Parker ft. Shin S. Baker




Je passais les articles de l’homme qui venait de passer à ma caisse d’un geste habituelle alors qu’il se mit à répondre tout en tas en récupérant ses affaires lentement, aussi lentement que les personnes âgés. « Bonjour très chère, comment allez-vous en cette belle journée ? » Je le regardais étrangement en cherchant à savoir s’il parlait la même langue que moi puis me mit à réfléchir un instant avant d’en conclure qu’il parlait comme un londonien de l’époque, puis il continua en me posant des questions avec le sourire. « Vous avez hâtes de rentrer dîtes-moi ? Ce n’est pas trop épuisant et répétitif comme travail, ça va ? Vous le vivez bien ? » Je fus un peu surprise par le fait que déjà un client me réponde, mais que de plus il me fasse la conversation. Je crois que cela vient même de choquer les clients, vu qu’ils ont préférés aller vers la caisse de ma voisine à croire que quelqu’un à exaucer mon vœu mais en l’exauçant, il va me faire perdre des clients donc de l’argent enfin après on m’a toujours appris que l’argent ne faisait pas le bonheur. Je porta mon regard vers cette homme qui rangeait ses articles lentement puis finis par passer ses derniers articles avant que finalement il me questionne sur mes horaires. « Vous finissez à quel heure dîtes-moi par simple curiosité ? » Je me mis à hésiter à répondre à toutes ces questions, mais finalement je le fis avec un grand sourire alors qu’il finissait de ranger ses course pour sortir ensuite son porte monnaie. « Bien, merci de vous en inquiétez et vous ? Hâtes de rentrer, je ne dirais pas ça… Après tout, il faut bien que je travaille pour toucher mon salaire ! Franchement, il doit y avoir pire comme travail après tout je ne fais pas grand-chose et j’ai le temps de me parler à moi-même donc on peut dire que je le vis bien, oui ! Je finis dans à peu près une heure et demie… Hum… Sinon je m’appelle Skylar, mais la plupart m’appelle Sky parce que c’est beaucoup plus simple et vous ? » Je l’avais questionné par la même occasion en essayant de faire la conversation pendant qu’on y était, comme je l’ai dit souvent si tu fais quelques choses ! Fais le au moins correctement !


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Mer 19 Juil - 16:58

« Des Courses Sympathiques »

ft. Skylar Parker
Je suis actuellement en train de vivre une agression verbale. Pourquoi ne pas me répondre en temps et en heure? J'ai tendance à parler énormément mais au moins je fais des pauses, ça me fait paraître pour quelqu'un de plus naturel non?Après, peut-être que je me trompe mais ce genre de réaction me laisse perplexe. Allez savoir. J'affiche des yeux ronds sur mon visage. J'ai l'impression d'être au pied du mur alors qu'elle essaie d'être sympathique. Je ne dis pas qu'elle n'y parvient pas mais wow. Je paie mes courses et lui adresse un sourire un peu gêné. "Je vous attendrai, et on en discutera comme il se doit." lui répondis-je en retirant ma carte bancaire. "Passez une bonne fin d'après-midi, on se revoit plus tard." ajoutais-je en quittant le magasin.

L'heure tourne, un cigare à la bouche, j'attends de voir la petite blonde finir son travail. Et c'est ainsi que je l'aperçois, me forçant à éteindre mon provocateur de cancer et de lui trottiner après en l'attrapant par l'avant bras. "Skylar!" l'interpellais-je tout en la faisant s'arrêter. Ca sert de regarder la poitrine des femmes, on y voit leur nom parfois dessus même si cette dernière me l'a aussi dit. Je ne suis pas un pervers ou peu importe l'image que vous vous faites de moi. C'est un réflexe humain. Mais qu'est-ce que je suis en train de dire? A tous les coups, si Zeus nous récupère je vais finir par le supplier de me retirer tous mes pouvoirs pour rester auprès de mes femmes. Enfin, façon de parler. Je lui tends le bras pour l'accompagner jusqu'à un café voisin et prenant soin de prendre ses affaires par geste de galanterie. "Du coup où en étions-nous? Je vais bien aussi, et même encore mieux lorsque je vous aperçois." lui dis-je en lui adressant un sourire accompagné d'un clin d'oeil. "Je m'appelle Shin aussi pour le coup, histoire qu'on soit quittes niveau informations l'un envers l'autre." ajoutais-je.

Nous y voilà enfin. Je lui tire une chaise pour qu'elle s'assoit et un serveur vient à nous. Je laisse commander la jeune fille et demande un verre de whisky à ce charmant jeune homme. "Pourquoi faire caissière? Enfin je veux dire. Vous ne préfériez pas faire des études ou justement c'est pour vous les payer? Je n'ai rien contre ce métier mais vous auriez pu faire autre chose peut-être?" continuais-je. "Vous n'êtes pas trop fatiguée dites moi? Vous habitez loin? Si je peux vous raccompagner chez vous peut-être. Ne vous en faite pas, je ne suis pas méchant ou quelqu'un de dérangé et je comprendrai si vous refusez mais c'est par simple gentillesse." enchainais-je. Comment allait-elle me percevoir? Je m'en contrefiche. Je ne vais pas changer mon attitude pour qui que ce soit.
014 © Lunay's invention
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Jeu 20 Juil - 15:48

Des courses sympathiques



Skylar Parker Ft . Shin S. Baker




Je l’observe faire des gros yeux, oui c’était la même réaction que le plupart des gens faisaient quand je parlais trop, voir beaucoup plus que trop puis il finit par payer ses courses avant de répondre avec un sourire gêné. « Je vous attendrai, et on en discutera comme il se doit. » Je fus un peu bouleversé du fait qu’il veuille m’attendre une heure et demie juste pour discuter puis il continua « Passez une bonne fin d’après-midi, on se revoit plus tard » Je me mis à penser que peut-être il se moquait juste de moi et qu’il n’attendrait pas une heure sauf que j’ai eu tort puisqu’une heure plus tard quand je sortis du centre commercial sans mes habits de travail, il était là et je fis comme si je ne l’avais pas vu continuant mon chemin sauf qu’il m’attrape alors par le bras en m’interpellant ce qui m’obligea alors à m’arrêter et faire face à l’homme qui m’avait proposé de discuté et au final, il attrapa mes affaires me tendant le bras par la même occasion pour se diriger juste au café voisin celui que je connaissais trop bien puisque j’y allais parfois pour y prendre un thé ou bien un chocolat chaud quand j’avais une pause enfin il me coupa dans mes pensés en se mettant à parler. « Du coup où en étions-nous ? Je vais bien aussi, et même encore mieux lorsque je vous aperçois » Je le regardais étrangement en ayant l’impression qu’il venait de me draguer enfin ça devait être juste une impression après tout j’étais beaucoup plus jeune que lui puis il reprit donc. « Je m’appelle Shin aussi pour le coup, histoire qu’on soit quittes niveau informations l’un envers l’autre. » Je me répéta lentement son prénom dans la tête puis finit par trouvé son prénom plutôt original, pas commun comme prénom puis haussa doucement les épaules avant de finalement m’asseoir après qu’il m’ait tiré évidemment la chaise ensuite un serveur vint à nous. Shin me laissa commandé, et je choisis donc un thé alors que lui prit un verre de Whisky puis j’observais le serveur qui était d’ailleurs plutôt sexy avant de tourné mon regard sur l’homme qui venait de m’inviter au café puis il se mit à me questionner. « Pourquoi faire caissière ? Enfin je veux dire. Vous ne préfériez pas faire des études ou justement c’est pour vous les payer ? Je n’ai rien contre ce métier mais vous auriez pu faire autres choses peut-être ? » Il marqua rapidement une pause avant de reprendre. « Vous n’êtes pas trop fatiguée dites moi ? Vous habitez loin ? Si je peux vous raccompagner chez vous peut-être. Ne vous en faîtes pas, je ne suis pas méchant ou quelqu’un de dérangé et je comprendrais si vous refusez mais c’est par simple gentillesse. » Il arrêta finalement de parler et repensa à toutes ces question afin de pouvoir y répondre calmement. « J’ai arrêté mes études quand je suis venue dans ce pays après tout je viens d’Amérique… Alors il me fallait un travail parce que je veux bien vivre chez ma grand-mère, mais je veux aussi pouvoir me rendre utile ! Vu mon niveau scolaire, je crois que caissière est le plus simple pour moi ! Fatigué, pas vraiment après tout je ne fais passer que des articles donc ce n’est pas fatiguant du tout, c’est même reposant de faire toujours la même chose. Je n’habite pas très loin, ne vous inquiétez pas ! Je fais toujours le même chemin toute seule et puis ça me gênerait de vous embêtez juste pour me raccompagner puis on se connaît à peine qui vous dit que je suis vraiment gentil et que je ne suis pas une kidnappeuse professionnel ? » Je me fis rire moi-même après tout je suis bien trop sage pour vouloir capturer quelqu’un, le serveur me stoppa net dans mes pensées en déposant les boissons que nous venions de commander et par la même occasion déposa l’addition sur la table puis il s’en alla de nouveau alors que je mis à affirmer en ramenant vers moi l’addition. « C’est moi qui payerait ! » La galanterie chez les hommes et moi ça fait deux donc j’ai horreur que les hommes soient obligés pour les femmes puis on est au vingt et unième siècle qui paye encore pour les femmes puis les femmes peuvent aussi payer pour les hommes.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   Ven 4 Aoû - 16:43

« Des Courses Sympathiques »

ft. Skylar Parker
Vu son niveau scolaire. Cette phrase m'a toujours attristé dans le fond. Les compétences et l'intelligence qu'il faut pour exercer certains métiers n'a absolument rien à voir avec notre facilité ou difficulté à suivre les cours. Et je pense que cette pensée qui traverse mon esprit ne peut que se voir à travers mon expression faciale,
mes sourcils étant un peu froncés comme par un signe de tristesse ou de compassion. "Je ne sais pas comment vous faites pour trouver ça reposant. Au contraire, j'aurais tendance à me sentir épuisé et justement, vouloir prendre du repos." lui répondis-je un sourire taquin aux lèvres.

Sa faculté à parler toujours autant d'un coup commence à me faire peur bien que cela ne peut être que de ma faute, moi qui l'incite à répondre à mes questions diverses et variées bien que banale. Je sais bien que c'est ainsi que nous formons une conversation mais wow. Je reste toujours sur les fesses après autant de paroles. "Si tel était le cas, je me laisserai bien me faire kidnapper, histoire de voir de quelle manière vous y arriverez." rétorquais-je avec un léger rire. Elle a cette façon de tourner la méfiance en l'humour, j'aime beaucoup. Autant de légèreté qu'une bande son d'un Myazaki. Et ce rire qui exprime tellement de gaité. Comment mon coeur fait pour ne pas chavirer bien que la seule réaction que pourrait avoir ma carapace corporelle est un flux sanguin dans une certaine partie de mon corps? "Cela ne m'embêterait pas. Je n'ai que ça à faire de mes fins de soirées donc... Après si cela vous dérange tant que ça, je n'insisterai pas." lui dis-je avant de prendre une gorgée de mon breuvage.

Je ne réponds rien quant à sa proposition de payer bien que cela me paraît étrange. Est-ce une façon pour me faire comprendre que je ne l'intéresse pas, que je ne suis pas à son goût alors que j'ai tendance à plaire à énormément de personne? "As-tu quelqu'un dans ta vie?" lui demandais-je donc. "Pardonne moi, je me suis permis de te tutoyer, j'espère que ça ne te dérange pas. Pour te dire que tu peux me tutoyer aussi." ajoutais-je. Après tout, bien que j'ai du respect pour mes interlocuteurs, la différence d'âge fait que j'ai tendance à préférer tutoyer les personnes de cet tranche d'âge. Elle est aussi âgée que mes élèves, voire plus jeune donc... Par simple habitude... "Tu imagines quoi pour ton futur dis moi? Ou du moins ce que tu aimerais voir?" l'interrogeais-je en m'intéressant plus à sa personne.
014 © Lunay's invention
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des courses sympathiques - ft. Shin S. Baker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Fall of Olympus :: Archives de la ville :: Archives de la Ville-
Sauter vers: